Actualisé

Canton de GlarisL'ancien conseiller aux Etats This Jenny est décédé

Atteint d'un cancer de l'estomac, This Jenny a choisi de mourir samedi grâce à l'organisation d'aide au suicide Exit, a annoncé son collègue de parti et conseiller national zurichois Christoph Mörgeli.

This Jenny est décédé.

This Jenny est décédé.

DR

L'ancien conseiller aux Etats est décédé ce samedi 15 novembre. Il avait 62 ans.

Père de deux enfants adultes, This Jenny est décédé dans l'intimité de sa famille, ajoute Christoph Mörgeli dans son communiqué. La cérémonie d'adieu aura lieu le 21 novembre à Glaris.

Le Glaronais, qui s'est retiré du Conseil des Etats en février dernier, parlait publiquement de sa lutte contre la maladie. Dans des interviews, il disait vouloir choisir lui-même le moment de sa mort.

La probabilité qu'il survive cinq ans n'était que de 5%, expliquait alors This Jenny. Ses chances de guérison étaient du même ordre. Son entourage avait plus de mal que lui à faire face à la situation, avait-il précisé.

This Jenny souhaitait choisir l'heure de sa mort au moment où il n'aurait plus que quelques semaines à vivre. Il entendait renoncer aux quatre dernières semaines de sa vie: «Je partirai quand tous sauront que je vais mourir et qu'ils ne feront plus que me pleurer».

Plutôt skier que siéger

Le Glaronais s'était retiré du Conseil des Etats avec effet immédiat le 13 février. Excellent skieur, il préférait être sur les pistes plutôt qu'assis à des séances à Berne, avait-il déclaré. Il avait encore prouvé en avril dernier qu'il était dans son élément, en s'imposant pour la 15e fois dans la course de ski des parlementaires suisses et britanniques à Davos (GR).

A la Chambre des cantons depuis 1998, l'entrepreneur était connu pour son franc-parler qui lui a valu de politiser parfois sur une autre ligne que celle de l'UDC. En juin, les Glaronais ont élu Werner Hösli, du même parti, pour lui succéder au Conseil des Etats.

Grimpé les échelons

This Jenny a connu une enfance et une jeunesse faite de privations, dans un domicile parental difficile, écrit Christoph Mörgeli. Etre accueilli dans le foyer de ses grands-parents a été une délivrance. Après un apprentissage de maçon, il a grimpé les échelons pour devenir contremaître puis propriétaire de sa propre entreprise de construction.

Parallèlement, il a suivi une carrière politique, de 1986 à 2000 au conseil communal de Glaris, de 1994 à 2014 au Parlement cantonal et de 1998 à 2014 au Conseil des Etats. Thys Jenny s'est engagé pour des conditions-cadres économiques adéquates, pour les intérêts de son canton, mais aussi pour les plus faibles dans notre société, poursuit Christoph Mörgeli.

Vote électronique

La transparence politique lui était chère: sans sa force de conviction, le Conseil des Etats n'aurait pas introduit le vote électronique, fruit d'une initiative parlementaire du Glaronais.

(ats)

Ton opinion