Publié

DistinctionL'ancien patron de Rolex citoyen d'honneur de Bienne

le Conseil municipal de Bienne a décidé d'octroyer le droit de cité d'honneur à Harry Borer, patron durant de longues années de la manufacture des montres Rolex.

par
Vincent Donzé
Keystone

C'est un titre honorifique décerné très rarement par les autorités biennoises: huit ans après feu Nicolas G. Hayek, le Conseil municipal de Bienne a décidé d'octroyer le droit de cité d'honneur à Harry Borer, patron durant de longues années de la manufacture des montres Rolex à Bienne et grand mécène d'innombrables initiatives sociales et culturelles. Harry Borer a déjà donné son accord écrit préalable. Par cette décision, les autorités biennoises soigne à parts égales les deux plus grand pourvoyeurs d'emplois de la cité horlogère.

Harry Borer a dirigé de 1967 à 2001 la manufacture fondée par Hans Wilsdorf. Il est le fils de l'ingénieur Emil Borer, qui a créé dans les années 1930 le premier mouvement de la marque. Industriel et mécène, il a développé la manufacture en assurant sa pérennité à Bienne, avant la vente à Fondation Rolex, Genève. Harry Borer aurait touché deux milliards de francs avec ses enfants Daniel, médecin, et Franziska, avocate, quand les exécuteurs testamentaires genevois de Hans Wilsdorf ont racheté la manufacture biennoise des Borer pour consolider l'empire Rolex.

Ton opinion