Doomsday Clock: L'apocalypse, c'est pour quand exactement ?
Publié

Doomsday ClockL'apocalypse, c'est pour quand exactement ?

La nouvelle heure de l'extinction de l'humanité sera communiquée ce jeudi par d'éminents scientifiques à Washington.

Cette annonce symbolique donne une indication de l’état de la planète.

Cette annonce symbolique donne une indication de l’état de la planète.

DR

La fin du monde est-elle proche ? Réponse à 10 heures à Washington (16 heures en Suisse), avec la présentation annuelle et très officielle de «l'horloge de l'apocalypse» (en anglais Doomsday Clock) par l’équipe des chercheurs du «Bulletin of Atomic Scientists».

Chaque année, elle reconfigure cette horloge en décidant de rapprocher ou non la grande aiguille de minuit, qui signifie la fin du monde. Cette annonce symbolique donne une indication de l’état de la planète et des dangers qui pèsent sur elle.

Guerre froide

Pour mieux comprendre sa signification, il faut savoir que le Doomsday Clock a été créé en 1947 par d'éminents scientifiques atomistes peu après le début de la guerre froide entre les États-Unis et l'URSS. Leur objectif était d’alerter l’opinion publique sur le risque d’une guerre nucléaire totale. Cette année là, ils décidèrent de régler l’heure du cadran à 23h53. En fonction des tensions politiques, l'aiguille se rapproche ou s'éloigne de minuit.

Depuis sa création, l'horloge de l'apocalypse a été ajustée 18 fois, de minuit moins deux en 1953, quand les États-Unis ont décidé de produire la bombe à hydrogène, à minuit moins 17 minutes en 1991, à la fin de la guerre froide.

Arme nucléaire, réchauffement climatique...

Pour ajuster leur estimation, les scientifiques s’appuient sur la prolifération des armes nucléaires dans le monde. Mais pas seulement: ils se penchent désormais sur d'autres variables comme le climat ou les innovations technologiques.

En janvier 2017, l'heure avait été arrêtée à 23h57 et 30 secondes. En 2018, le décompte vers la fin du monde va-t-il être raccourci ou rallongé? Entre le retrait des USA de l'accord de Paris sur le climat et les menaces de guerre nucléaire avec la Corée du Nord, on peut s'attendre au pire. Verdict dans quelques heures.

Votre opinion