Publié

IndonésieL'appareil d'AirAsia était en bon état avant le crash

L'Airbus A320-200 de la compagnie AirAsia qui s'est abîmé en mer de Java le 18 décembre était en bon état. Par ailleurs, tous les membres de l'équipage étaient en règle.

Le Responsable de Comité de Sécurité de Transport national donne des précisions sur les boîtes noires retrouvées. L'enregistreur des données de vol fournit un tableau «assez clair» de ce qui s'est passé dans les derniers moments du vol QZ8501. Il a précisé que le premier officier était aux commandes de l'avion au moment de l'accident.

Le Responsable de Comité de Sécurité de Transport national donne des précisions sur les boîtes noires retrouvées. L'enregistreur des données de vol fournit un tableau «assez clair» de ce qui s'est passé dans les derniers moments du vol QZ8501. Il a précisé que le premier officier était aux commandes de l'avion au moment de l'accident.

L'Airbus A320-200 avait décollé le 28 décembre avec 162 personnes à son bord de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour, peu avant de s'écraser en mer après avoir été confronté à de très mauvaises conditions météorologiques. Seuls 70 corps ont été récupérés pour l'heure.

Selon son chef, Mardjono Siswosuwarno, l'enregistreur des données de vol fournit un tableau «assez clair» de ce qui s'est passé dans les derniers moments du vol QZ8501 de la compagnie AirAsia. Il a précisé que le premier officier était aux commandes de l'avion au moment de l'accident dans lequel 162 personnes ont péri.

Recherches entravées par le mauvais temps

L'armée indonésienne avait annoncé mardi l'arrêt des recherches de l'épave de l'Airbus d'AirAsia et présenté ses excuses aux familles des victimes pour avoir cessé les opérations. Le mauvais temps et la faible visibilité ont fortement entravé le travail des équipes de secours.

Pour l'instant, 70 corps ont été récupérés. L'agence civile indonésienne de recherches et de secours s'est déclarée mercredi «optimiste» pour retrouver de nouvelles victimes de ce drame. Parmi les 162 personnes à bord de l'avion se trouvaient 155 Indonésiens, le copilote français, trois Sud-Coréens, un Britannique, un Singapourien et un Malaisien.

(ats)

Votre opinion