Actualisé

FootballL'Argentine relancée, le Brésil sur sa planète

L'Argentine a écrasé la Colombie 3-0 mardi soir, tandis que le Brésil a battu le Pérou 2-0 lors des qualifications pour le Mondial 2018.

Messi et Angel Di Maria célèbrent un but contre la Colombie. (Mardi 15 novembre 2016)

Messi et Angel Di Maria célèbrent un but contre la Colombie. (Mardi 15 novembre 2016)

Keystone

Le match de tous les dangers fut finalement celui du grand pardon. A San Juan, l'Argentine a battu 3-0 la Colombie pour se relancer dans le tour préliminaire de la Coupe du monde 2018.

Cinq jours après la défaite 3-0 au Brésil, Lionel Messi a sorti le grand jeu. Auteur d'un but et de deux passes décisives, le joueur du FC Barcelone n'a pas laissé longtemps le doute s'instaurer. Il a ouvert la marque à la 9e minute sur un coup franc des 30 mètres. Il a ensuite trouvé Lucas Pratto pour le 2-0 (22e) et Angel di Maria pour le 3-0 (83e).

A la faveur de ce succès, l'Argentine occupe désormais la cinquième place du classement (19 points), synonyme de barrage intercontinental. Victorieux 2-0 au Pérou, le Brésil a pratiquement les deux pieds au Brésil avec ses 27 points en tête de ce classement, soit 9 de plus que la Colombie qui est pour l'instant «chocolat» avec son sixième rang.

Victoire brésilienne

A Lima, le Brésil a souffert, mais a finalement raflé la mise après le repos grâce à son prodige Gabriel Jesus. Agé de 19 ans, l'attaquant de Palmeiras a ouvert le score à la 58e avant d'offrir un caviar à Renato Augusto à la 78e. Enfin à Santiago, un doublé d'Alexis Sanchez a permis au Chili de s'imposer 3-1 devant l'Uruguay.

Les résultats: Bolivie - Paraguay 1-0. Equateur - Vénézuéla 3-0. Chili - Uruguay 3-1. Argentine - Colombie 3-0. Pérou - Brésil 0-2. Le classement (12 matches): 1. Brésil 27. 2. Uruguay 23. 3. Equateur et Chili 20. 5. Argentine 19. 6. Colombie 18. 7. Paraguay 15. 8. Pérou 14. 9. Bolivie 7. 10. Vénézuéla 0.

Déroute américaine

Les Etats-Unis sont au bord du gouffre. La défaite 4-0 concédée au Costa Rica hypothèque très sérieusement leurs chances de qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie.

Privée de son gardien Tim Howard, la sélection de Jürgen Klinsmann a sombré devant les «Ticos» emmenés par un Joel Campbell fort percutant. Face à une défense bien trop fébrile, l'attaquant du Sporting Lisbonne a signé un doublé. Le Lausannois Yeltsin Tejeda a été introduit à la 69e minute alors que les siens venaient d'inscrire le 2-0.

Après cette déroute, les Etats-Unis sont derniers et ils n'ont désormais plus le droit à l'erreur s'ils veulent terminer à l'une des trois premières places, directement qualificatives pour la Coupe du monde, ou à la quatrième, synonyme de barrages. Cible de bien des critiques ces derniers temps, Jürgen Klinsmann s'apprête à passer un hiver difficile.

Panama troisième

L'autre poids lourd de la CONCACAF, le Mexique, a dû se contenter d'un nul face au Panama, surprenant troisième, et accuse deux longueurs de retard sur le Costa Rica. Le Honduras, enfin, s'est relancé en dominant Trinité-et-Tobago 3-1.

Les résultats: Honduras - Trinité-et-Tobago 3-1. Costa Rica - Etats-Unis 4-0. Panama - Mexique 0-0. Le classement (2 matches): 1. Costa Rica 6. 2. Mexique et Panama 4. 4. Honduras 3. 5. Trinité-et-Tobago et Etats-Unis 0.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!