Publié

AbusL'armée face à une affaire de détournement de fonds

Pour des manifestations, le Département militaire a fait appel à des soldats volontaires qui ont été rémunérés par les allocations pour perte de gain (APG). Montant du préjudice: plus de 4 millions. La patrouille des Glaciers est encore sous enquête.

par
Arthur Grosjean
Berne
L'engagement de l'armée dans la Patrouille des Glaciers fait encore l'objet d'une enquête.

L'engagement de l'armée dans la Patrouille des Glaciers fait encore l'objet d'une enquête.

Keystone

L'armée sait faire preuve d'imagination pour encadrer les différentes manifestations auxquelles elle participe. Au lieu de puiser dans son budget ordinaire, elle a fait appel à des militaires volontaires et les a rémunérés avec l'argent des APG. Le détournement de fonds se monte à plus de 4 millions.

Votre opinion