09.12.2016 à 13:41

SuisseL'armée revoit son approche des éoliennes

L'armée prône désormais «la transparence» et va publier l'étude sur les éoliennes que ses spécialistes ont réalisée.

Le Département de la défense a souvent dû donner des préavis négatifs, «notamment dans le canton de Vaud».

Le Département de la défense a souvent dû donner des préavis négatifs, «notamment dans le canton de Vaud».

Keystone

L'armée suisse reconsidère son règlement envers les éoliennes. Elle a présenté vendredi à Payerne (VD) une nouvelle étude qui remplace «la zone spéciale» contre les hélices dans un rayon de 20 km autour de la base aérienne.

«Les éoliennes, c'est un dossier délicat, et le Département de la défense a souvent dû donner des préavis négatifs, notamment dans le canton de Vaud», a indiqué Bruno Locher, chef territoire et environnement au DDPS. A cause des tensions sur ce sujet, l'armée prône maintenant «la transparence» et va publier l'étude que ses spécialistes ont réalisée.

La recherche aboutit à des zones rouges et jaunes, les premières fortement négatives à la cohabitation entre radars, avions de chasse et éoliennes, les secondes nettement moins. Souhaitant savoir quels impacts sur quels projets de parcs d'éoliennes aurait cette décision, la presse n'a pas obtenu de réponse.

Message principal: l'étude n'a pas force de loi, «la porte reste ouverte, elle n'est pas fermée» et les discussions vont commencer entre les différentes parties, selon Bruno Locher. La nouvelle étude donne des appréciations «plus nuancées» qui seront soumises à des arbitrages.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!