Canton de Vaud: L'arnaque au prêt d’argent est de retour
Publié

Canton de VaudL'arnaque au prêt d’argent est de retour

Un escroc a tenté de soutirer de l'argent à un automobiliste sur l’aire d’autoroute de Bursins. La police lance un appel à la vigilance.

par
La rédaction
Pour toute arnaque au prêt d’argent sur les aires d'autoroutes, il faut appeler la police.

Pour toute arnaque au prêt d’argent sur les aires d'autoroutes, il faut appeler la police.

Keystone

Des escrocs se livrant à l’arnaque au prêt d’argent sont de retour sur les aires d'autoroutes vaudoises. Le dernier exemple date du 22 juin, lorsque les forces de l'ordre ont été appelées sur l’aire d’autoroute de Bursins, explique dans un communiqué la police cantonale vaudoise.

Un homme d’une quarantaine d’années parlant anglais a abordé un automobiliste, lui demandant de l’argent afin de se rendre à son ambassade à Berne pour refaire ses papiers d'identité.

Des objets sans valeur en gage de bonne foi

La police rappelle que ces escrocs procèdent toujours de la même manière. Ils prétextent une panne de véhicule, l’obtention de papiers à l’ambassade, le besoin de faire le plein après s’être fait prétendument dévaliser ou encore le besoin de prendre le bateau pour rejoindre l’Angleterre. Et l'argent qui est remis à cette occasion n'est jamais remboursé.

Certains donnent parfois des objets en gage de bonne foi, mais après vérification, il s’avère que ces objets sont sans valeur.

Tout de suite prévenir la police

D'autres poussent le vice jusqu'à porter une veste aux couleurs d’une entreprise, d'une marque de voiture et présenter une carte de visite de cette même marque. Cette dernière est fausse et les coordonnées présentées n’existent pas. Il arrive que ces escrocs se déplacent souvent avec un membre de leur famille qui peut jouer un rôle lors de l’arnaque.

La Police cantonale vaudoise rend attentifs les automobilistes qui se feraient aborder par ce genre d’individus de ne pas leur prêter d’argent et de prévenir la police.

Votre opinion