14.08.2015 à 07:06

PolémiqueL'art tout nu est combattu

Le festival de la nudité prévu dans l’espace public biennois a ses détracteurs, qui contestent la subvention municipale.

von
Vincent Donzé

Naked Slow Walk Zagreb (Image Vedran Grladinovic)

Ce ne sont pas une, ni deux, mais 18 troupes professionnelles qui ont annoncé leur participation au festival de la nudité «Body and Freedom», les 21 et 22 août prochains à Bienne. C’est beaucoup trop aux yeux de certains politiciens, qui contestent la subvention de 10'000 francs accordée par la Ville.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!