Publié

FootballL'AS Rome présente son projet de stade à un milliard d'euros

Les propriétaires américains de l'AS Rome ont présenté mercredi au Capitole leur projet de stade privé pour 2016.

Le futur stade devrait pouvoir contenir 52'500 places et sera extensible à 60'000 places.

Le futur stade devrait pouvoir contenir 52'500 places et sera extensible à 60'000 places.

AFP

Les propriétaires du futur stade ont assuré qu'ils financeraient également les voies d'accès pour un coût total avoisinant le milliard d'euros.

Prévu à Tor di Valle au sud-ouest de la ville, le stade de 52'500 places - extensible à 60'000 places - devrait coûter 300 millions d'euros, a annoncé le président de la Roma James Pallotta. Celui-ci a admis que l'enceinte pourrait coûter au total jusqu'à 1 milliard pour construire les infrastructures afférentes. Il manque notamment un raccordement de l'autoroute vers le site et il faut augmenter la puissance électrique du chemin de fer Roma-Lido qui passe à côté et pourra desservir le stade.

«Que ce soit bien clair, il n'y aura pas de stade s'il n'y a pas tous les infrastructures qui y conduisent», a assuré le maire de Rome Ignazio Marino. L'édile a affirmé que son équipe municipale avait «tourné la page» et qu'il visait à «démontrer qu'il y a moins de bureaucratie désormais dans la réalisation des projets».

«La chair de poule»

«Nous avons dit dès le premier jour que nous ne demanderions pas un sou ni à Rome ni à l'Italie, a certifié James Pallotta, nous assurerons tous les financements nécessaires.» Le président américain de la Roma a également assuré que le site, en bord du Tibre, était protégé des crues du fleuve. «Nous avons fait assez d'études à ce sujet, a-t-il dit, nous sommes très confiants».

James Pallotta a présenté la maquette d'un stade sans piste d'athlétisme, avec les tribunes plus à pic et un virage de 14'000 places pour reloger l'historique «Curva Sud» des tifosi les plus ardents des «Giallorossi». Il a estimé que l'actuelle enceinte du club, le stadio Olimpico, loué et partagé avec la Lazio au Comité olympique italien (Coni), «a fait son temps»

«La Roma mérite un stade qui donne la chair de poule», a commenté le capitaine de l'équipe actuelle, Francesco Totti. L'entraîneur français de la Roma, Rudi Garcia, a présenté le stade comme «notre nouvelle maison, et j'aime beaucoup ce jardin au milieu, sur lequel nous devons continuer à construire l'histoire de la Roma.»

(si)

Votre opinion