Publié

HooliganismeL'ASF veut éradiquer la violence dans les stades

Selon l'Association suisse de football (ASF), la violence et les comportements à risques des supporters doivent cesser. Un paquet de mesures devrait entrer en vigueur pour y remédier.

PHOTO D'ILLUSTRATION

L'Association suisse de football (ASF) veut redéfinir la portée des interdictions de stades et obliger les clubs à transmettre régulièrement à la police les données concernant les hooligans.

«Nous avons développé une stratégie et allons implémenter des mesures en partenariat avec les clubs, les forces de l'ordre et les communes propriétaires des stades», a déclaré jeudi à Berne Claudius Schäfer, directeur de l'ASF. «Nous voulons un football paisible, sans violence ni comportements irresponsables autour du terrain. Les joueurs et spectateurs doivent pouvoir se sentir en sécurité.»

Pour l'ASF, la solidarité entre les quelque 1500 supporters considérés comme violents en Suisse et les fans potentiellement dangereux, beaucoup plus nombreux, doit être brisée.

Au contraire, la collaboration entre les organisations de fans et les autorités, les CFF et les clubs mérite d'être renforcée, tout comme le travail de prévention ainsi que l'ordre et la structure des stades.

Elaboré par le comité de l'ASF, le paquet de mesures a d'abord été présenté aux clubs, qui l'ont soutenu à l'unanimité, puis aux autorités cantonales et communales, sans oublier les organisations de fans, poursuit Claudius Schäfer. S'il faudra du temps pour introduire certaines mesures, d'autres, comme l'obligation pour les clubs de fournir les éléments nécessaires à l'identification des supporters à la police, vont entrer en vigueur immédiatement.

(ats)

Ton opinion