Votations 27/11: L'ATE veut aussi sortir du nucléaire

Publié

Votations 27/11L'ATE veut aussi sortir du nucléaire

L'Association transports et environnement souhaite que la Suisse s'affranchisse de «ses centrales obsolètes, dangereuses et sales».

Dans son communiqué où elle prend position en faveur de l'initiative des Verts, l'ATE rappelle que Beznau I (ici à l'image) est à l'arrêt pour des raisons de sécurité depuis un an.

Dans son communiqué où elle prend position en faveur de l'initiative des Verts, l'ATE rappelle que Beznau I (ici à l'image) est à l'arrêt pour des raisons de sécurité depuis un an.

Keystone

«Ce n'est qu'avec une sortie organisée et programmée de l'énergie atomique que le tournant énergétique pourra se concrétiser», écrit lundi l'Association Transports et Environnement (ATE) dans un communiqué. Les centrales suisses vieillissantes représentent un risque pour la population, l'environnement et l'économie, poursuit l'association. Et de rappeler que Beznau I est à l'arrêt depuis plus d'un an pour des problèmes de sécurité.

En outre, selon l'ATE, «nous devrions dépenser des milliards pour continuer à exploiter ces centrales, si tant est qu'il soit encore possible de les mettre à niveau». Le nucléaire n'est pas non plus «si bon marché qu'on a essayé de nous le faire croire», au vu des coûts «astronomiques» du démantèlement.

L'initiative des Verts veut débrancher les centrales après 45 ans et remplacer le courant qu'elles produisent par des énergies renouvelables. Si le peuple dit «oui», Beznau I, Beznau II et Mühleberg devraient être arrêtées l'année prochaine. Gösgen devrait être fermée en 2024 et Leibstadt en 2029.

Ton opinion