Publié

AlgérieL'avocate de Merah reporte sa plainte

Le dépôt de la plainte officielle de la famille de Mohamed Merah contre la troupe d'élite de la police française, accusée d'avoir «liquidé» le jeune algérien, a été repoussée.

Me Zahia Mokhtari avait affirmé début avril détenir des preuves de «la liquidation» du tueur de Toulouse.

Me Zahia Mokhtari avait affirmé début avril détenir des preuves de «la liquidation» du tueur de Toulouse.

Keystone

L'avocate algérienne mandatée par la famille de Mohamed Merah, tueur de sept personnes à Toulouse et Montauban (sud-ouest de la France), a indiqué lundi avoir décidé de reporter à une date ultérieure le dépôt de plainte à Paris contre le Raid, initialement prévu lundi.

"J'ai dû changer mes projets pour permettre à un confrère algérien, membre du collectif de la défense de Merah, de faire partie du voyage", a déclaré Me Zahia Mokhtari.

"Donc, le dépôt de la plainte contre le Raid initialement prévu lundi est reporté", à une date ultérieure, a-t-elle précisé.

"En tout cinq avocats algériens font partie de ce collectif. Des confrères français vont nous assister dans les procédures de dépôt de plainte en France", a précisé Me Mokhtari.

L'avocate algérienne devait initialement déposer officiellement plainte lundi contre le Raid (unité d'élite de la police française).

Épouse de Carlos

Parmi ces avocats français figure Me Isabelle Coutant-Peyre, l'épouse du vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez, plus connu sous le nom de Carlos, emprisonné en France après avoir été condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux policiers et d'un indicateur de la police en 1975.

Me Mokhtari, qui avait obtenu son visa début mai au consulat de France à Alger, a indiqué qu'elle n'établira des "contacts avec Me Coutant-Peyre qu'une fois arrivée" à Paris.

L'avocate algérienne avait affirmé début avril détenir des preuves de "la liquidation" du tueur de Toulouse. Elle avait évoqué deux vidéos identiques de 20 minutes chacune, probablement filmées par Merah lui même, qui prouvent qu'il a été "liquidé" par le Raid.

Mohamed Merah, 23 ans, avait été tué le 22 mars lors de l'intervention des policiers du Raid dans son appartement à Toulouse (sud-est), après 32 heures de siège.

Les 11, 15 et 19 mars, il avait tué sept personnes: trois parachutistes, trois écoliers et un enseignant juifs à Toulouse et Montauban

(AFP)

Ton opinion