Actualisé 23.07.2018 à 16:58

L'éclipse de Lune la plus longue du siècle aura lieu ce soir

Astronomie

La Lune entrera dans l'ombre de la Terre pendant 103 minutes ce vendredi. Un jour où la planète Mars sera particulièrement proche de la Terre et visible à l’œil nu. Un spectacle à couper le souffle.

par
Anne-Charlotte Müller et ATS
Sang de lune - éclipse lunaire totale dans le ciel nocturne.

Sang de lune - éclipse lunaire totale dans le ciel nocturne.

Sjo

Un spectacle grandiose se profile à l'horizon, dans la nuit du 27 au 28 juillet en Suisse et dans plusieurs coins du globe. La Lune entrera dans l'ombre de la Terre pendant 103 minutes. Un record. Elle revêtira une splendide couleur rouge brique, tandis que Mars, particulièrement proche de la Terre ce jour là, brillera d’un éclat teinté de rouge-orangé.

Cette éclipse totale sera la plus longue du siècle. «Le record historique avait eu lieu en l'an 318. Elle avait duré 107 minutes», explique Jean-Paul Kneib, professeur en astrophysique à l'EPFL. Ce phénomène exceptionnel pourra être observé sur un quart de la surface de la Terre et sera vu en totalité par l'Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et la partie ouest de l’Asie jusqu’à l’Inde.

Le phénomène durera plus de six heures

L’éclipse lunaire est en fait un phénomène commun qui se produit tous les six mois. Il a lieu lorsque la Terre se retrouve entre le Soleil et la Lune et que les trois astres sont parfaitement alignés. Mais la durée exceptionnelle de cette éclipse est due au fait qu'il s'agit là d'une éclipse centrale, la Lune passant par le centre de l'ombre de la Terre. «Des longues éclipses lunaires comme celle-ci arrivent une fois par siècle», relève Jean-Paul Kneib.

Au total, le phénomène durera plus de six heures et comportera différentes phases: l’entrée dans la pénombre de la Terre, l’entrée dans l’ombre, le début de la totalité, le «maximum» lorsque la Lune est au centre du cône d’ombre, la fin de la totalité, la sortie de l’ombre et enfin, la sortie de la pénombre. Selon Stelvision, les passages dans la pénombre de la Terre sont peu spectaculaires car la Lune reçoit encore une partie des rayons solaires, donc reste grise. Par contre, lorsque la Lune se trouve dans l’ombre de la Terre, elle s’assombrit progressivement et change de couleur. En effet, une petite fraction de la lumière du soleil est déviée par notre atmosphère en direction de la lune. Cela concerne davantage les rayons rouges que les rayons bleus, c’est pourquoi lors d’une éclipse, la lune prend une jolie couleur cuivrée et sombre. Ce vendredi, la Lune entrera dans l'ombre de la Terre de 21h30 à 23h13, avec un point culminant à 22h22.

La planète rouge sera visible à l’œil nu, au-dessous de la lune

Par une remarquable coïncidence astrale, l’éclipse aura lieu le jour de la grande opposition de Mars, soit au moment où la Terre dépasse la planète rouge dans sa course autour du Soleil. Un phénomène qui a lieu tous les 780 jours. Mars sera donc exceptionnellement proche et sera l'astre le plus lumineux dans le ciel. Les observateurs la verront rougeoyer un peu au-dessous de la Lune, et ceux dotés d'un télescope pourront même apercevoir certains détails de sa surface.

Contrairement aux éclipses du soleil, l'observation d'une éclipse lunaire ne nécessite aucune précaution. Elle peut se faire à l’œil nu, avec des jumelles ou un télescope. Pour profiter de ce spectacle grandiose, il est conseillé de se trouver sur les hauteurs avec la vue la plus dégagée possible en direction du sud-est. Comme l'Observatoire Eschenberg à Wiesendangen (ZH), de nombreuses autres institutions en Suisse proposeront des visites guidées ou des explications de spécialistes ce 27 juillet.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!