11.10.2019 à 08:12

L'écrivain lausannois Isaac Pante récompensé

Littérature

L'écrivain lausannois Isaac Pante a reçu le prix de la Fondation Sandoz 2019, doté de 100'000 francs.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Isaac Pante se voit décerner le prix de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz (FEMS). Il dispose désormais d'une année pour mener son projet à bien, à savoir la rédaction d'une trentaine de nouvelles de trois à six pages chacune.

L'action sera dialoguée pour l'essentiel et le dénouement n'interviendra qu'en toute fin de récit, explique vendredi dans un communiqué la Fondation Edouard et Maurice Sandoz (FEMS). Ce recueil de nouvelles vise à être traduit dans des revues anglophones. Il devra également faire l'objet d'une lecture publique avant sa publication.

Né en Valais d'un père breton et d'une mère italienne, Isaac Pante (38 ans) est employé de la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Il a déjà publié plusieurs romans et nouvelles chez des éditeurs romands.

Au service du récit

«Isaac Pante est influencé par la littérature américaine (Cormac McCarthy, Bret Easton Ellis) et met son style direct et son sens de la formule au service du récit», relève la FEMS dans son communiqué.

Le prix FEMS était décerné cette année dans le domaine de la littérature sur le thème «Histoires à dire et à raconter». Installée à Pully (VD), la Fondation Sandoz a reçu 75 projets et retenu cinq finalistes. Isaac Pante a été désigné à l'unanimité par un jury de sept personnes.

Il s'agissait de la 23e édition du prix FEMS. Le précédent lauréat était le sculpteur Ignazio Bettua, récompensé en 2017.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!