05.08.2013 à 17:33

Fonds marinsL'EPFZ analyse le tremblement de terre de Fukushima

Lors du séisme de Tohoku qui a provoqué en mars 2011 le tsunami et la catastrophe de Fukushima, les plaques tectoniques se sont déplacées de plusieurs kilomètres selon une analyse effectuée par l'EPFZ.

AFP

Les plaques tectoniques se sont déplacées de plusieurs kilomètres: c'est ce qu'a constaté une équipe internationale de chercheurs avec la participation de l'EPFZ dont les travaux sont publiés dans la revue «Geology».

Le tremblement de terre devant l'île de Honshu a atteint la magnitude 9 en raison de l'énergie accumulée dans les plaques tectoniques depuis le dernier séisme important en l'an 869, a indiqué lundi l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) dans un communiqué.

Les scientifiques allemands, japonais et suisses embarqués à bord du navire de recherche allemand «Sonne» ont inspecté et cartographié les fonds marins à l'est de l'épicentre. Ils ont également effectué des carottages.

Comparant ces données avec celles d'avant le séisme, ils ont constaté qu'au moins 28 kilomètres carrés de fond marin - l'équivalent de la surface du lac de Brienz - avaient été engloutis d'un seul coup dans la fosse du Japon, dont la largeur atteint 7,5 kilomètres et la profondeur 9000 mètres. La jonction entre les plaques tectoniques proches de la surface s'est quant à elle déplacée de deux à trois kilomètres vers l'est.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!