Tuerie de Chevaline: L'épouse al-Hilli était restée très proche de son premier mari
Publié

Tuerie de ChevalineL'épouse al-Hilli était restée très proche de son premier mari

La victime était restée secrètement en contact avec son ex américain, affirme la soeur de celui-ci dans le «Mirror».

par
Sébastien Repond
Keystone

La dentiste britannique Iqbal al-Hilli, épouse de Saad al-Hilli, tous deux victimes du quadruple assassinat qui avait eu lieu dans les Alpes françaises en septembre 2012, était restée en contact avec son ex-mari Jimmy Thompson, affirme la soeur de celui-ci dans la presse britannique.

Il était mort le jour même de la tuerie de Chevaline, victime d'une crise cardiaque au volant de sa voiture, dans le Mississippi. Sa soeur Judy Weatherly est persuadée que les morts sont liés: «Ils se sont envoyé des e-mails durant toutes les années où elle était mariée à Saad!» La police française aurait écarté un lien entre les deux morts en France et aux Etats-Unis mais le FBI a effectivement fait mettre au jour le corps de Jimmy Thompson pour vérifier qu'il est bien mort d'une crise cardiaque, rappelle le «Mirror».

Le couple était resté marié moins de deux ans et la police avait considéré au début de l'enquête qu'il s'agissait d'un mariage arrangé pour obtenir la Green Card. Mais le quotidien britannique rappelle qu'au moment de son mariage avec Saad al-Hilli, Iqbal n'était pas divorcée et qu'elle n'avait même pas déclaré son premier mariage, qui n'a été annulé que plus tard...

La soeur insiste: «J'ai vu les mails et je lui ai dit que ça pourrait causer des ennuis à Iqbal. Il m'a dit qu'il savait...» Ces échanges, s'ils sont confirmés, pourraient relancer l'angle selon lequel la cible principale de l'attaque de Chevaline était la mère. Ou nourrir l'hypothèse du pacte de suicide entre Iqbal al-Hilli et Jimmy Thompson.

Votre opinion