Publié

FOOTBALLL'Equateur tient l'Angleterre en échec

A Miami, les futurs adversaires de la Suisse ont montré avoir de belles qualités offensives. Côté défensif en revanche, il y a des failles.

L'Equateur a fait 2-2 à Miami contre une Angleterre expérimentale en match amical. A onze jours de leur entrée en Coupe du monde contre la Suisse, les Sud-Américains ont montré deux visages.

Ils ont ouvert le score sur une tête puissante d'Enner Valencia (8e). Les Anglais ont répliqué par Rooney (29e) et Lambert (51e), mais l'Equateur est parvenu à revenir à égalité grâce à un superbe but d'Arroyo (70e).

On peut tirer deux principaux enseignements de la copie livrée par les Sud-Américains. D'un côté, ils ont laissé apparaître des failles sur le plan défensif, notamment sur le flanc gauche, où Paredes a souffert le martyre face à un Oxlade-Chamberlain très en jambes. Les Equatoriens ont aussi peiné parfois à la relance, perdant pas mal de ballons dans leur camp. Sur les ballons aériens, le gardien Banguera a privilégié le plus souvent le dégagement aux poings.

Mais de l'autre, ils se sont montrés parfois intéressants et inspirés dans leurs manoeuvres offensives. Montero et Antonio Valencia peuvent amener le danger sur les côtés, alors qu'Enner Valencia surtout et Caicedo un peu moins ont pesé sur la défense anglaise. Le remplaçant Arroyo a pour sa part inscrit le 2-2 d'une frappe dans la lucarne quelques minutes après une convaincante entrée en jeu.

Pour sa part, Roy Hodgson avait laissé la majeure partie de ses titulaires habituels au repos. Son équipe a dès lors manqué de liant. Elle aussi a alterné le bon et le moins bon.

(SI)

Ton opinion