14.03.2015 à 10:14

Crash en ArgentineL'équipe de «Dropped» est arrivée en France

L'avion transportant les membres de l'équipe de «Dropped» a atterri samedi matin à Paris.

1 / 28
La société de production de l'émission de téléréalité française «Dropped» a été condamnée pour «faute inexcusable» à indemniser la famille d'un caméraman mort en 2015 dans un accident d'hélicoptères lors d'un tournage en Argentine. (25 avril 2018)

La société de production de l'émission de téléréalité française «Dropped» a été condamnée pour «faute inexcusable» à indemniser la famille d'un caméraman mort en 2015 dans un accident d'hélicoptères lors d'un tournage en Argentine. (25 avril 2018)

Le rapport de la Direction d'enquête des accidents de l'aviation civile (JIAAC) explique que c'est une erreur de pilotage et d'appréciation qui a provoqué cet accident. (17 décembre 2015)

Le rapport de la Direction d'enquête des accidents de l'aviation civile (JIAAC) explique que c'est une erreur de pilotage et d'appréciation qui a provoqué cet accident. (17 décembre 2015)

Keystone
L'ancien patineur Philippe Candeloro prend le taxi après son arrivée à Paris Roissy Charles de Gaulle. (14 mars 2015)

L'ancien patineur Philippe Candeloro prend le taxi après son arrivée à Paris Roissy Charles de Gaulle. (14 mars 2015)

AFP

Après le crash en Argentine, l'équipe de «Dropped» est rentrée en France L'avion ramenant d'Argentine l'équipe de l'émission «Dropped» a atterri samedi 14 mars peu avant 11 heures à l'aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle, a-t-on appris de source aéroportuaire.

Ils devaient être accueillis au pavillon de réception de l'aéroport par des dirigeants de TF1, la chaîne sur laquelle «Dropped», émission produite par la société de production ALP, devait être diffusée. Une cellule psychologique sera proposée à ceux qui le souhaitent.

L'équipe de retour en France comprend 27 personnes, des membres de l'équipe de production et quatre sportifs: le patineur Philippe Candeloro, le nageur Alain Bernard, l'ex-cycliste Jeannie Longo et la snowboardeuse Anne-Flore Marxer.

La semaine a été «très longue, très longue», a confié le patineur Philippe Candeloro avant d'embarquer. «On commence à retrouver un petit peu le goût à la vie, on va prendre l'avion. Je sais que vous attendez tous un peu de nos nouvelles, on est désolés mais par respect pour les familles des victimes, on préfère pas non plus trop exposer nos sentiments», a-t-il dit.

Témoignages livrés aux juges

Avant de boucler leurs valises pour la France, Philippe Candeloro, le nageur Alain Bernard, la cycliste Jeannie Longo, la snowboardeuse Anne-Flore Marxer et huit salariés de la maison de production Adventure Line Production (ALP), qui réalisait en Argentine une série d'émissions de téléréalité pour TF1, ont livré leur témoignage au juge fédéral argentin Daniel Herrera.

Bernard et Candeloro ont relaté au magistrat comment ils ont assisté, impuissants, à l'accident survenu lundi, et vu ensuite brûler les deux appareils où se trouvaient la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat, le boxeur Alexis Vastine, cinq salariés d'ALP et les deux pilotes argentins.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!