Publié

FootballL'Espagne écrase Tahiti 10-0

Les champions du monde n'ont pas fait le détail contre Tahiti en Coupe des Confédérations.

L'Espagne n'a pas eu à forcer son talent pour vaincre Tahiti dans la deuxième journée du Groupe B de la Coupe des Confédérations. Même avec plusieurs titulaires sur le banc, les hommes de Vicente del Bosque se sont imposés 10-0 au stade Maracaña de Rio de Janeiro.

La rencontre s'est résumée à un exercice de finition des champions du monde devant Mikael Roche, le portier polynésien. Un quadruplé de Fernando Torres et un triplé de David Villa ont permis à l'Espagne de battre le record de la plus large victoire dans un tournoi final d'une compétition mondiale. Un record qui remontait à la Coupe du monde 1982, lors d'un match remporté par la Hongrie face au Salvador (10-1).

Entourée de milliers de manifestants déferlant dans Rio, l'enceinte de Maracaña a été baignée d'une atmosphère légèrement pesante. Toutefois, la présence de l'équipe de Tahiti, déjà coqueluche des Brésiliens lors de son premier match face au Nigeria (1-6), a offert quelques moments croustillants, tant sur le terrain que dans les tribunes, où un penalty manqué par Torres a enflammé le stade tout entier.

Parler de «jeu égal» serait bien mal à propos pour qualifier l'opposition de style entre le champion du monde et le 138e du classement FIFA, mais les Tahitiens ont tenu la dragée haute aux Espagnols durant trente minutes. Le 2-0 de David Silva, bien servi par Villa, sonnait toutefois le début d'un festival devant la cage tahitienne.

A la faveur de cette victoire, l'Espagne est pratiquement propulsée en demi-finale. Une qualification qui pourrait même déjà être acquise si l'Uruguay ne l'a pas emporté face au Nigeria à Salvador de Bahia (à minuit).

Classement

(SI)

Ton opinion