Publié

FootballL'Espagne peut dire merci à Sergio Ramos

Le défenseur de Real Madrid a inscrit le penalty qui a permis aux Espagnols de battre la Norvège en qualifications pour l'Euro. L'Italie a aussi gagné.

par
Afp/Sport-Center
Sergio Ramos a inscrit le but de la victoire espagnole.

Sergio Ramos a inscrit le but de la victoire espagnole.

AFP

Le rouleau compresseur n'est pas encore en marche, mais la victoire est là: l'Espagne, dominante mais maladroite, s'est imposé face à la Norvège (2-1) pour lancer sereinement sa campagne de qualifications pour l'Euro 2020, samedi à Valence.

Habituellement, la Roja les aime, ces matches de qualifications... Dans son groupe d'éliminatoires pour le Mondial 2018 en Russie, elle avait en effet remporté toutes ses rencontres à domicile par au moins trois buts d'écart.

Mais samedi, les hommes de Luis Enrique ont eu bien du mal à enclencher leur mode «destruction massive», se rendant coupables d'innombrables ratés devant le but adverse.

Ce n'est d'ailleurs qu'après l'égalisation sur penalty de Joshua King (65e), que les Espagnols, grâce à un penalty tout en douceur de leur capitaine, Sergio Ramos (71e), se sont sortis d'une rencontre pourtant largement maîtrisée au stade de Mestalla.

Dans ce groupe F, la Suède a battu la Roumanie 2-1 et Malte s'est imposé contre les Iles Féroé sur le même score.

L'Italie s'impose

Le groupe J débutait aussi les qualifications ce samedi soir. L'Italie, absente du dernier Mondial, retrouvait son public face à la Finlande. A Udine, les hommes de Roberto Mancini se sont imposés 2-0 grâce à des buts de Nicolo Barella (7e) et de Moise Kean (74e).

Les autres matches ont vu la Grèce s'imposer au Liechtenstein (2-0) et la Bosnie-Herzégovine batre l'Arménie 2-1.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!