Tennis: L'essentiel de la nuit à l'US Open
Publié

TennisL'essentiel de la nuit à l'US Open

Novak Djokovic, Alexander Zverev et Timea Bacsinszky étaient notamment en lice cette nuit du côté de New York.

par
Jérémy Santallo/AFP
Novak Djokovic a harangué la foule sur le Arthur Ashe.

Novak Djokovic a harangué la foule sur le Arthur Ashe.

AFP

Cilic au bout de la nuit

A quatre minutes près, le record était battu. Il était très exactement 2h22, heure locale, quand Marin Cilic a sorti l'Australien Alex De Minaur (ATP 45) 4-6 3-6 6-3 6-4 7-5 au terme d'un duel de haute lutte pendant quatre heures. Le Croate, lauréat du tournoi new-yorkais en 2014, a remonté un handicap de deux sets à zéro et eu besoin de huit balles de match pour venir à bout de la promesse australienne de 19 ans, coachée par Lleyton Hewitt, et qui s'était fait remarquer au cœur de l'été en atteignant la finale à Washington. Visage enfantin mais combativité XXL, Alex De Minaur a pris date pour l'avenir.

Djokovic impressionne enfin

Sous les lumières du court Arthur-Ashe, Novak Djokovic a avalé Richard Gasquet (ATP 25). Juste après celle de Roger Federer, la démonstration du Serbe s'est conclue en à peine deux heures. «C'est sans aucun doute mon meilleur match de la semaine, et une de mes meilleures performances de la saison sur dur. J'ai joué à un très haut niveau dès le premier point», a abondé «Djoko», vainqueur 6-2 6-3 6-3. L'ex-No 1 mondial a étincelé en particulier dans le premier set en signant 16 coups gagnants pour seulement 5 fautes directes. «C'est le niveau ultime, a résumé Richard Gasquet. Après deux premiers tours en quatre sets, «Nole» a marqué son territoire.

Zverev, toujours pas

Pour l'effet Ivan Lendl, il faudra attendre un peu. Désormais coaché par l'ex-entraîneur de Andy Murray, Alexander Zverev est sorti prématurément du tournoi cette nuit, battu par son compatriote Philipp Kohlschreiber (ATP 34) 6-7 (1/7) 6-4 6-1 6-3. Le grand Sascha, mené deux manches à une, semblait parti pour pousser la rencontre dans un cinquième set quand il a mené 3 jeux à 0 dans le quatrième. Mais il a ensuite perdu six jeux de suite, et le match en un peu plus de trois heures. «Ça demande du temps pour faire mieux en Grand Chelem. J'espère que les résultats arriveront l'an prochain», a dit celui dont le meilleur résultat en «Major» reste un quart de finale à Roland-Garros.

Bacsinszky gagne... en double

Timea Bacsinszky est toujours à New York. Éliminée en simple dès le premier tour, la Vaudoise s'est alignée en double avec la Russe Vera Zvonareva à Flushing Meadows. Et les deux femmes se sont qualifiées pour les 8es de finale grâce à leur victoire 6-2 7-5 contre la paire composée de l'Américaine Collins et la Britannique Broady. A noter que Bacsinszky, qui n'a pas toujours pas gagné un match en 2018 sur le circuit, a reçu une invitation pour jouer à Montreux la semaine prochaine. Elle va ensuite mettre le cap à l'ouest, direction le sud de la France.

L'hécatombe continue

Les têtes tombent dans le tableau féminin. Angelique Kerber s'est fait surprendre dès le 3e tour de l'US Open par la Slovaque Dominika Cibulkova (WTA 35) 3 6 6-3 6-3. Après la No 1 Simona Halep au 1er tour et la No 2 Caroline Wozniacki au 2e, l'Allemande est la quatrième des cinq premières mondiales à avoir pris la porte. Car la Tchèque Petra Kvitova, No 5 à la WTA, a aussi été éliminée cette nuit par la Bélarusse Aryna Sabalenka 7-5 6-1. Il ne reste plus qu'une seule joueuse du top 5 en course, l'Américaine Sloane Stephens, lauréate sortante à Flushing Meadows.

Deux roues de vélo!

C'est assez rare pour être souligné. Aliaksandra Sasnovich, tombeuse de Belinda Bencic au premier tour, n'a pas marqué un seul jeu lors de son match contre Naomi Osaka, qui s'est donc imposée 6-0 6-0. La Japonaise, qui adore New York, a égaré seulement sept jeux en trois matches à Flushing Meadows. Elle pourrait vite devenir le nouvel épouvantail du tableau féminin.

Votre opinion