Finance: L'euro se stabilise face au dollar
Publié

FinanceL'euro se stabilise face au dollar

La monnaie unique garde sa position de vendredi face à la devise américaine et reprend des couleurs face au yen et au franc suisse.

Dans un marché attentiste, sur fond de spéculations autour de la date de relèvement du taux directeur de la Réserve fédérale américaine (Fed), avant la réunion de l'institution mi-septembre, l'euro se stabilisait face au dollar lundi.

Vers 13h10 GMT (15h10 en Suisse), la monnaie unique européenne valait 1,1152 dollar, comme vendredi vers 21h GMT. La devise européenne montait un peu face à la monnaie nippone, à 133,18 yens contre 132,70 yens vendredi, tandis que le dollars en faisait de même, à 119,43 yens contre 119,00 yens vendredi. Propos prudents de la BCE

Selon Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank, l'intérêt pour la monnaie unique demeurait cependant assez limité en ce début de semaine, après le mouvement de vente déclenché par des commentaires de Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE) la semaine dernière.

Il avait notamment déclaré que la BCE était prête à étendre ses rachats de dette débutés en mars dernier au-delà de septembre 2016 «si nécessaire», une action qui a pour but de soutenir l'économie et relancer l'inflation, mais a pour effet collatéral de diluer la valeur de l'euro.

«Les effets de la conférence de presse de la BCE et les propos prudents de Mario Draghi se font encore sentir sur l'euro», s'accordait à dire Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

Confiance aux Etats-Unis

De son côté le dollar continuait de profiter du fait que les chiffres mensuels sur l'emploi aux Etats-Unis publiés vendredi par le gouvernement américain étaient plutôt corrects, ce qui pourrait laisser la porte ouverte à une hausse des taux en septembre par la Fed.

Le taux de chômage aux Etats-Unis est tombé en août à son plus bas niveau depuis avril 2008, ce qui laissait certains cambistes à penser que le moment est venu pour la banque centrale américaine de relever ses taux, actuellement presque nuls.

Les investisseurs spéculent sur la date d'une hausse des taux de la Fed depuis des mois car celle-ci rendrait le billet vert plus rémunérateur et donc plus attractif. Les opérateurs de marché parient toujours sur le dollar même si la monnaie a perdu un peu de terrain ces derniers temps, notait Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank. Le franc suisse recule

Vers 13h10 GMT, la livre britannique montait face à la monnaie unique européenne, à 73,10 pence pour un euro, ainsi que face au dollar, à 1,5253 dollar pour une livre.

La devise suisse reculait face à l'euro, à 1,0880 franc suisse pour un euro, ainsi que face au billet vert, à 0,9756 franc suisse pour un dollar.

La devise chinoise a terminé à 6,3657 yuans pour un dollar, contre 6,3559 yuans mercredi dernier. Il n'y a pas eu de cotation du yuan jeudi et vendredi en raison de la fermetures des places chinoises pour les commémorations du 70e anniversaire de la capitulation japonaise.

L'once d'or a fini à 1121,00 dollars au fixing du matin, contre 1118,25 dollars vendredi soir.

(AFP)

Votre opinion