Publié

FootballL'Europe et la Juve découvrent Oscar

Pour son grand retour en Ligue des Champions après trois saisons «blanches», la Juventus a découvert un nouveau joyau venu du Brésil.

Oscar marque le 2-0 à la 33e. Son deuxième but de la soirée.

Transféré cet été de l’Internacional Porto Alegre pour 25 millions d'euro, Oscar a fait chavirer Stamford Bridge en signant un doublé en l’espace de deux minutes. Servi par Hazard à la 31e, il armait une frappe légèrement déviée par Bonucci qui ne laissait aucune chance à Buffon.

A la 33e, le portier piémontais était cette fois battu sur un tir imparable dans la lucarne. Avant de le décrocher, Oscar s’était permis de réussir un grand pont après un magnifique contrôle orienté devant Pirlo! Du grand art de la part de ce joueur de 21 ans qui avait relégué mercredi soir Mata sur le banc.

La Juventus ne méritait sans doute pas d’être menée ainsi après une entame de match qui aurait très bien pu lui sourire. Marchisio (23e) et Vucinic (29e) n’ont-ils pas bénéficié de deux occasions en or pour ouvrir le score? Après le récital d’Oscar, le Champion d’Italie pouvait toutefois revenir dans le match grâce à Vidal. Presque sur une jambe - il avait été touché dans un choc -, le Chilien trouvait l’ouverture au milieu d’une défense londonienne bien trop statique pour réduire le score à la 38e.

Titulaire après avoir été ménagé dimanche contre le Genoa, Stephan Lichtsteiner s’est retrouvé sur son flanc droit face à deux véritables «clients»: Cole et Hazard. Il s’est démultiplié face à l’Anglais et au Belge pour livrer une partie exemplaire sur le plan défensif avant de céder sa place à Isla à la 77e. Le Lucernois aurait, certainement, souhaité apporter davantage au jeu offensif de son équipe qui a souffrert du manque de tranchant de ses deux attaquants, Vucinic et Giovinco. Pour aller loin dans cette compétition, la Juventus devra témoigner de davantage de mordant dans les trente derniers mètres.

Après ce nul arraché presque miraculeusement à Londres, la Juventus peut aborder avec une certaine sérénité la venue le 2 octobre du Shakhtar Dionetsk. Les Ukrainiens n’ont pas falli devant leur public face au «Cendrillon» de cette Ligue des Champions: les Danois de Nordsjaelland. Le Shakhtar s’est imposé 2-0 sur un doublé de l’Arménien Mikhitaryan. La Juve devra se méfier d’un adversaire qui semble vraiment très à l’aise dans le jeu de rupture.

(si)

Votre opinion