Publié

BoursesL'Europe finit en forte baisse

Les Bourses européennes ont terminé lundi en forte baisse, nerveuses avant le sommet qui s'ouvre dans trois jours à Bruxelles et inquiètes notamment quant à la santé économique de l'Espagne.

Angela Merkel a répété lundi ses craintes qu'à l'occasion du sommet de Bruxelles des idées de mutualisation de la dette se multiplient.

Angela Merkel a répété lundi ses craintes qu'à l'occasion du sommet de Bruxelles des idées de mutualisation de la dette se multiplient.

ap

A la clôture, Madrid plongeait de 3,67%. Athènes a pour sa part chuté de 6,84% à 566,79 points, alors que Paris a perdu 2,24% à 3021,64 points. Londres a lâché 1,14%, Francfort 2,09% et Milan 4,02%. L'indice SMI a reculé de 0,75% à 5944,48 points.

Les rendements à 10 ans espagnol et italien se sont tendus de 30 points de base, à 6,65% et à 6,02%. Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans s'est quant à lui légèrement détendu à 1,47%. De son côté, l'euro a accentué son repli, tombant sous 1,25 dollar.

Le sommet européen jeudi et vendredi à Bruxelles doit se pencher sur les difficultés les plus urgentes rencontrées dans la zone euro, notamment par l'Espagne et la Grèce. Les marchés attendent des solutions qui permettraient à la zone euro de retrouver le chemin de la prospérité et donneraient un souffle d'air frais à l'économie mondiale dans son ensemble.

Merkel inquiète

La chancelière allemande Angela Merkel a répété lundi ses craintes qu'à l'occasion du sommet de Bruxelles des idées de mutualisation de la dette se multiplient. «Ce qui m'inquiète est qu'il y aura toutes sortes d'idées de mutualisation de la garantie (des dettes souveraines) et trop peu d'idées pour plus de contrôle» des finances des Etats de la zone euro, a-t-elle déclaré à Berlin.

Elle a fait valoir par ailleurs que les projets d'euro- obligations à plus ou moins court terme (»eurobills» ou «eurobonds») étaient «contraires à la Constitution» allemande.

Plusieurs pays, France en tête, devraient tenter de tirer profit du sommet pour promouvoir cette idée de mutualisation de la dette sous des formes plus ou moins poussées.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!