Actualisé

Collusion russeL'ex-chef de campagne dispensé d'audition

Tout comme Donald Trump Jr, Paul Manafort ne sera pas auditionné publiquement mercredi au Sénat sur ses liens avec la Russie.

La commission de la justice du Sénat américain a renoncé à convoquer à une audition publique mercredi l'ancien président de l'équipe de campagne de Donald Trump, Paul Manafort. Il devait être interrogé dans le cadre de l'enquête sur les ingérences russes dans l'élection présidentielle.

Paul Manafort, qui avait été convoqué mardi matin à venir en personne s'expliquer sur ses liens avec la Russie, négociait une voie alternative. Son assignation a été retirée en fin de journée, selon Politico.

Donald Junior non plus

De fait, son nom, tout comme celui du fils aîné de Donald Trump, Donald Jr., a été retiré mardi soir de la liste officielle des témoins participant à l'audition de mercredi matin, consacrée au rôle de la Russie dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

L'ancien lieutenant de Donald Trump pourrait se mettre d'accord pour fournir un témoignage aux enquêteurs parlementaires en privé, dans un premier temps. Plusieurs commissions parlementaires enquêtent sur la Russie et s'intéressent au premier cercle de l'ancien candidat. Outre Paul Manafort, Donald Trump Jr. négocie pour éviter une audition publique.

Jared Kushner, gendre et proche conseiller du président, s'est rendu lundi devant la commission du renseignement du Sénat, à huis clos, et mardi matin pendant trois heures devant la commission équivalente de la chambre des représentants.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!