02.12.2014 à 21:58

ItalieL'ex-maire de Rome sous enquête pour ses liens avec la mafia

L'ancien ministre et maire de Rome, Gianni Alemanno, est visé par des investigations de la police qui ont permis de mettre au jour une vaste structure mafieuse à Rome.

Gianni Alemanno, l'ancien ministre et maire de Rome, est l'un des dirigeants des Frères d'Italie-Alliance nationale, petit parti d'extrême droite dont les racines remontent au Parti fasciste de Benito Mussolini.

Gianni Alemanno, l'ancien ministre et maire de Rome, est l'un des dirigeants des Frères d'Italie-Alliance nationale, petit parti d'extrême droite dont les racines remontent au Parti fasciste de Benito Mussolini.

AFP

Une perquisition a été menée mardi au domicile de l'ancien ministre et maire de Rome Gianni Alemanno dans le cadre d'une vaste enquête pour association mafieuse et corruption. L'ex-ministre de l'Agriculture de Silvio Berlusconi a publié un communiqué démentant toute implication.

La police a perquisitionné dans plusieurs endroits à Rome et dans les communes voisines, arrêté 37 personnes et saisi des biens d'une valeur de 204 millions d'euros (246 millions de francs).

L'enquête, indiquent les autorités, a permis de mettre au jour une vaste structure mafieuse à Rome: un réseau de politiques, de dirigeants de sociétés publiques et de membres de groupes d'extrême droite ayant profondément infiltré l'économie de la capitale.

Distinct des mafias de l'Italie du Sud - Cosa Nostra, Camorra, Ndrangheta - le crime organisé romain est traditionnellement lié aux groupes néofascistes des «années de plomb», les décennies 1970 et 1980.

L'ancien maire de Rome (2008-2013) est l'un des dirigeants des Frères d'Italie-Alliance nationale, petit parti d'extrême droite dont les racines remontent au Parti fasciste de Benito Mussolini.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!