Publié

JusticeL'ex-trader d'UBS à Londres libéré sous caution

Le courtier qui avait fait perdre 2,3 milliards à l'UBS en septembre dernier a été libéré vendredi sous caution pour un montant passé sous silence.

K. A., ici lors de son arrestation le 22 septembre, doit maintenant porter un bracelet électronique et résider chez un de ses amis.

K. A., ici lors de son arrestation le 22 septembre, doit maintenant porter un bracelet électronique et résider chez un de ses amis.

Keystone

La justice britannique a libéré vendredi sous caution l'ex-courtier d'UBS accusé de fraude. Ses "opérations non autorisées" avaient fait perdre 2,3 milliards de dollars à la banque entre 2008 et 2011. L'ex-trader, âgé de 31 ans, a toujours plaidé non coupable.

Le montant de la caution n'a pas été divulgué par le tribunal londonien. Kweku Adoboli doit maintenant porter un bracelet électronique et résider chez un de ses amis.

L'avocat de l'accusé avait parlé de "désastreuses erreurs de calcul". Cette affaire avait contraint l'ancien directeur général d'UBS Oswald Grübel à démissionner de ses fonctions le 24 septembre 2011.

Le courtier avait été inculpé le 18 septembre et placé en détention. Le procès a été fixé au 3 septembre 2012.

(AFP)

Votre opinion