14.04.2013 à 10:58

PatrimoineL'heure du grand déballage approche pour les ministres

Fragilisé par l'affaire Cahuzac, le gouvernement français dévoile lundi le patrimoine des ministres dans une opération de transparence qui révolutionne les mentalités en France.

Au total, les actifs de 38 ministres, y compris ceux du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, seront détaillés.

Au total, les actifs de 38 ministres, y compris ceux du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, seront détaillés.

AFP

Au total, les actifs de 38 ministres, y compris ceux du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, seront détaillés. Plusieurs ont déjà commencé à le faire devant des Français parfois médusés, plus habitués à cacher leurs revenus qu'à les étaler sur la place publique dans un pays où le sujet reste tabou. Les Français «parlent beaucoup plus difficilement de l'argent que de la sexualité», résume la sociologue Janine Mossuz-Lavau.

Les premières révélations de patrimoines, non vérifiables et non passibles de sanctions si elles sont faussées, suscitent curiosité, scepticisme, humour et surtout beaucoup d'opposition de parlementaires, de la droite à la gauche, appelés à faire de même dans un projet de loi présenté le 24 avril. «Nous irons jusqu'au bout» car «il y a besoin de transparence», a martelé ces derniers jours Jean-Marc Ayrault, en rejetant les critiques.

Selon un sondage, la publication des patrimoines est approuvée par 63% des Français. «D'autres pays l'ont fait avant nous et ne s'en portent pas plus mal», a-t-il plaidé. Certains diplomates étrangers, ayant vécu une «opération propre» similaire, en tirent toutefois un sentiment mitigé. «La demande de transparence peut être infinie», souligne l'un d'eux en parlant d'un passage certes obligé dans une démocratie mais «pas très sain» à vivre.

Les bolides de Fillon

Jusqu'à présent, un seul ministre français a reconnu payer l'impôt sur la grande fortune, la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine.

Certains ont déclaré un fauteuil d'époque contemporaine de marque (Arnaud Montebourg, chargé de l'industrie), d'autres des bijoux et une petite voiture de plus de 13 ans (Cécile Duflot, Logement), suscitant des interrogations sur son caractère polluant pour une écologiste. La déclaration du patrimoine du chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, féru d'art et d'antiquités, est très attendu.

A l'instar du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, qui a évoqué «la modestie de son patrimoine», plusieurs députés ou sénateurs ont dévoilé des actifs faibles lorsqu'ils ont anticipé l'effort de transparence. L'ex-Premier ministre UMP (opposition) François Fillon, amateur de bolides de course, a dit posséder un 4x4 et une berline, les deux datant de plus d'une dizaine d'années. «Ce sont des gens très pauvres, vos parlementaires!», ironise sous couvert d'anonymat un ambassadeur en poste à Paris, en se demandant s'il ne faudrait pas augmenter leurs salaires pour éviter toute tentation du mensonge.

De son côté, un député-maire centre droit de l'île de la Réunion, Thierry Robert, a revendiqué 90'000 euros de revenus mensuels, dont 80'000 euros de locations immobilières, en exprimant son ras-le-bol de «payer tout le temps» et en menaçant de «quitter la France» pour l'île Maurice.

Les mensurations de Mélenchon

Rarement unis dans leurs positions, le président socialiste de l'Assemblée nationale Claude Bartolone et le patron des députés UMP Jean-François Copé ont pourtant tous deux mis en garde contre le «voyeurisme» qu'ils voient poindre avec la publication des déclarations de patrimoine.

Dans les objections, certains mettent en avant des vies de famille -«mon mari n'a pas épousé la classe politique tout entière», a dit la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu-, d'autres regrettent de devoir «mettre sur la table» des souvenirs très intimes, «ce que m'a légué ma grand-mère, mon père», comme l'a précisé Yamina Benguigui, ministre à la Francophonie.

Pied de nez à l'opération propre lancée par l'exécutif, le porte-voix de la gauche radicale, Jean-Luc Mélenchon, qui se dit prêt à dévoiler son patrimoine sans l'avoir fait jusqu'à présent, a livré ses mensurations sur son blog.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!