Actualisé 12.11.2019 à 05:29

L'hippopotame tueur s'invite à Neuchâtel

Images

Le Musée d'histoire naturelle expose les 100 finalistes d'un prestigieux concours de photos animalière, dont cet incroyable cliché.

par
lematin.ch
1 / 14
Deux Suisses figuraient dans cette sélection, dont Adrian Hirschi et son incroyable photo d'un hippopotame mâle tuant un petit, dont Le Matin avait parlé.

Deux Suisses figuraient dans cette sélection, dont Adrian Hirschi et son incroyable photo d'un hippopotame mâle tuant un petit, dont Le Matin avait parlé.

Adrian Hirschi/Wildlife Photographer of the Year
L'autre Suisse est le Fribourgeois Michel Roggo qui a pris cette photo dans le lac de Neuchâtel. Une image de myriophylles, plantes aquatiques, dont les tiges sont recouvertes de moules.

L'autre Suisse est le Fribourgeois Michel Roggo qui a pris cette photo dans le lac de Neuchâtel. Une image de myriophylles, plantes aquatiques, dont les tiges sont recouvertes de moules.

Michel Roggo/Wildlife Photographer of the Year
La photo qui a gagné le concours 2019 montre une renarde du Tibet bondissant et ratant de peu une marmotte de l'Himalaya.

La photo qui a gagné le concours 2019 montre une renarde du Tibet bondissant et ratant de peu une marmotte de l'Himalaya.

Yongqing Bao/Wildlife Photographer of the Year

Cette année, le jury de l'un des plus prestigieux concours de photo animalière, du monde, le «Wildlife Photographer of the Year», a reçu 48 000 clichés venant du monde entier. Cent seulement ont été retenus pour la finale, parmi lesquels celui, terrible, de cet hippopotame mâle tuant un petit sous les yeux de sa mère.

Il a été pris par l'un des deux Suisses présents parmi les sélectionnés, le Zurichois Adrian Hirschi, qui avait expliqué au Matin dans quelles circonstances il avait pu saisir cette scène incroyable.

Ce n'est finalement pas cette photo qui a gagné, mais celle d'une renarde attaquant une marmotte. Les 100 finalistes font l'objet d'une exposition à Londres. Mais inutile cette année de se rendre outre-Manche car, pour la première fois, le Musée d'histoire naturelle de Neuchâtel a conclu un partenariat qui lui permet également de présenter au public tous ces clichés.

Si les photos sont rétroprojetées au Musée d'histoire naturelle de Londres, ce sont des tirages sur plaque qui sont présentés à Neuchâtel, dans une scénographie originale. L'exposition s'est ouverte le 10 novembre.

Photos du lac de Neuchâtel

Un deuxième Suisse figure parmi les finalistes, le Fribourgeois Michel Roggo qui, clin d’œil de l'histoire, a pris son cliché non loin du musée, au large de Boudry, dans le lac de Neuchâtel. Du coup, le musée propose un film dans lequel Michel Roggo explique ses plongées dans ces eaux. Parallèlement à l'expo du «Wildlife Photographer of the Year», on pourra admirer lors de la visite un espace réservé aux photos de lynx du Neuchâtelois Neil Villard.

Le Musée a également organisé son propre concours de photo animalière, dont les lauréats seront présentés fin janvier 2020.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!