Publié

DistinguéL'hommage de Mickaël Vendetta à Martin Luther King

Le «bogoss» a donné le meilleur de lui-même pour créer un mix célébrant les 50 ans du «I have a dream» du pasteur baptiste. Cela ne vend pas que du rêve.

par
Pomey Raphaël
Martin Luther King, Mickaël Vendetta, deux noms qui resteront à jamais dans l'Histoire.

Martin Luther King, Mickaël Vendetta, deux noms qui resteront à jamais dans l'Histoire.

Twitter/Keystone

Ça faisait beaucoup trop longtemps qu'on ne vous avait plus parlé de l'apôtre de la «bogossitude»: Mickaël Vendetta! Ce tort est heureusement réparé puisque ce dernier vient de frapper très fort dans la course au buzz, en sortant un mix d'une heure –il fallait bien ça– pour fêter les 50 ans du discours historique du révérend King, moment-clé de la lutte contre la ségrégation. Enfin, en le ressortant, plutôt, puisqu'au début du mois, le 8 août exactement, le champion de la «Ferme célébrités» avait déjà annoncé la sortie de son tube sur Twitter, sans trouver de réel écho.

Des trésors de sensibilité

Dommage, d'ailleurs, parce que dans son hommage, l'ex-fan de Sarkozy nous démontre des trésors de sensibilité… Il débute, par exemple, son mix avec un «Welcome to the jungle» (bienvenue dans la jungle) des plus appropriés pour évoquer un moment-clé de la lutte contre le racisme anti-noir, avant d'enchainer avec un «Fuck me, i'm famous» (Baise moi je suis célèbre) du plus bel effet pour évoquer la mémoire d'un homme de Dieu.

Et qu'en est-il du fameux «I have a dream»? Désolé, on n'en a pas trouvé trace en exactement 22 minutes et 37 secondes d'écoute. Si un courageux lecteur réussit à aller au-delà pour nous renseigner, qu'il ne se gène pas. A côté, on a presque plus envie d'écouter un des fameux discours fleuve de huit heure de Fidel Castro….

Pour écouter le chef d'œuvre, c'est ici.

Ton opinion