Actualisé

CharmeL'homme le plus sexy de l'année est...

... Les avis divergent pour désigner l'homme le plus sexy de l'année.

par
Bertrand Monnard

Déjà d'âge mûr, Ryan Gosling (31?ans) Bradley Cooper (36) et Michael Fassbender (34) ont tous les trois brillé cette année au cinéma. Mais, au-delà de leur talent, une bataille fait rage entre eux, à leur insu et sans qu'ils y soient pour rien: lequel, des trois, mérite le titre d'homme le plus sexy de l'année?

Les avis divergent, les clans s'affrontent, sans concession mais avec humour, entre magazines féminins et groupes d'admiratrices. La gueule d'ange de Gosling, les yeux bleus de Bradley, le charme tout en virilité de Michael?

Manifestation à New York

La première salve a eu lieu en novembre. Quand le magazine américain People a attribué la palme à Bradley Cooper dans son traditionnel classement annuel, les fans de Gosling n'ont pas hésité à aller manifester, avec des masques à l'effigie de leurs héros, devant le siège du magazine à Manhattan. Ce qui a conduit la rédactrice en chef à s'expliquer. «Bradley a tout. Talentueux, intelligent, il aime sa mère, sait cuisiner et parle français, qui peut concurrencer cela?» Comme si le duel n'était pas assez compliqué, Michael Fassbender est encore venu le compliquer en cette fin d'année. L'acteur d'origine irlando-allemande est, en ce moment, à l'affiche de deux films unanimement salués par la critique, il joue le psychiatre Carl Jung dans «A Dangerous Method» et un homme obsédé par le sexe dans «Shame» de Steve McQueen, rôle qui lui a valu le Prix d'interprétation au Festival de Venise. Selon le magazine Elle, c'est à lui, et pas aux deux autres, que devrait revenir la palme du plus bel homme de l'année. «Bradley Cooper a été élu l'homme le plus sexy par le magazine People: la rédaction d'Elle dénonce ce verdict. Le plus craquant, le plus sexy, c'est sans hésiter, Michael Fassbender.» La rédactrice qui eu la chance de rencontrer le bellâtre a fondu. «Avec sa légère barbe rousse, la chemise ouverte sur une peau presque imberbe, ses yeux bleu acier, Michael vous terrasse de son sourire carnassier.» Une collègue de Telerama a failli s'abandonner. «Il a un tel sex-appeal qu'on le quitte soulagée de n'avoir rien tenté.»

«Un accent si délicieux»

Cette année, Ryan Gosling, s'est révélé au cinéma comme un génial caméléon, sachant tout jouer, comique dans «Crazy Stupid Love», silencieux et inquiétant dans «Drive». «A la fois angélique et viril, féminin et masculin, c'est l'homme version 2011», s'extasiait le Nouvel Observateur. Diffusées sur le Net, les images de sa courageuse intervention, dans la vraie vie cette fois, lors d'une bagarre à New York ont encore fait grimper sa cote. Time l'a élu «l'homme le plus cool de l'année». De son côté, Bradley Cooper, héros de «Bad Trip 2», la comédie la plus déjantée de 2011, possède, de l'avis unanime, des yeux bleus comme on n'en a plus vu au cinéma depuis Paul Newman. En outre, à la sortie du film, il s'est exprimé dans un très bon français teinté d'accent américain ce qui l'a rendu encore plus craquant. «Bradley qui parle français, ouah, c'est juste… je ne trouve pas les mots», glissait sur la Toile une admiratrice chavirée comme tant d'autres.

Faites votre choix

Cerise sur le gâteau, les trois séducteurs savent se la jouer modeste, prenant tout cela avec recul. Bradley: «Si vous saviez le nombre de fois que je me suis fait ramasser avec les filles dans ma jeunesse. La célébrité change beaucoup de choses.» Ryan: «J'ai deux passions dans la vie, les filles et les voitures. Mais je suis plus doué au volant que dans les relations.» Plus cérébral, Michael: «Avec tous les gens qui boostent votre ego, la vie d'acteur peut devenir malsaine.» Mesdames, avez-vous fait votre choix?

Votre opinion