Actualisé 12.08.2019 à 17:15

L'homme qui a «fêté» sa 19e défaite consécutive en Premier League

Football

Jack Grealish, capitaine d'Aston Villa, n'a plus gagné dans l'élite depuis le printemps 2015.

par
Simon Meier
Jack Grealish (à gauche), ici à la lutte avec Lucas Moura, espère rompre la malédiction samedi prochain.

Jack Grealish (à gauche), ici à la lutte avec Lucas Moura, espère rompre la malédiction samedi prochain.

Keystone

Jack Grealish se serait sans doute volontiers passé de ce record. Mais il est bien à lui. Le capitaine d’Aston Villa, néo-promu en Premier League et battu par Tottenham (3-1) samedi pour son entrée en lice, vient d’aligner 19 défaites consécutives en première division anglaise.

Une série maléfique que le milieu de terrain de bientôt 24 ans a amorcée voici plus de quatre ans. Cette saison 2014/15 s’était achevée par deux revers pour le natif de Brimingham. Lors de l’exercice suivant, qui allait se solder par la relégation d’Aston Villa, Jack Grealish avait effectué seize apparitions en championnat pour autant de défaites! Si l’on ajoute celle de ce week-end, l’infortuné en est donc à 19 pilules amères de suite. Un record absolu en Premier League, selon l’organe de statistiques Opta.

De souche nord-irlandaise, l’ex-international anglais M21 aurait peut-être de quoi se décourager, voire se prendre pour le chat noir. Samedi prochain à Villa Park, lors de la réception de Bournemouth, il se verra sans doute offrir une occasion de stopper l’hémorragie et de ne pas «améliorer» encore son record.

Pour lui mettre un peu de baume au cœur, on se rappellera que le jeune homme avait connu la saveur du succès le 9 mai 2015, à domicile contre un West Ham United battu 1-0. Le but décisif avait été inscrit par Tom Cleverley à la 31e minute, sur un centre de Jack Grealish. La preuve absolue selon laquelle l’oiseau ne porte pas – forcément – malheur.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!