Publié

Tuerie d'AnnecyL'homme tué connu des renseignements britanniques

L'homme tué lors de l'assassinat de quatre personnes était connu des services de renseignement britanniques, selon la presse du Royaume-Uni.

1 / 63
Le motard aperçu à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline (F) en septembre 2012 est disculpé par les enquêteurs.

Le motard aperçu à proximité des lieux de la tuerie de Chevaline (F) en septembre 2012 est disculpé par les enquêteurs.

AFP
L'ex-mari américain caché d'Iqbal al-Hilli est mort le jour même de la tuerie. Le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé cette information. (8 juillet 2014)

L'ex-mari américain caché d'Iqbal al-Hilli est mort le jour même de la tuerie. Le procureur d'Annecy Éric Maillaud a confirmé cette information. (8 juillet 2014)

AFP
Un ancien légionnaire et ancien parachutiste, entendu dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline en avril 2013, s'est suicidé mardi en expliquant notamment son geste par le fait que son audition l'avait perturbé. (4 juin 2014)

Un ancien légionnaire et ancien parachutiste, entendu dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline en avril 2013, s'est suicidé mardi en expliquant notamment son geste par le fait que son audition l'avait perturbé. (4 juin 2014)

AFP

Les services de renseignement avaient placé la victime sous surveillance en 2003 lors de l'intervention américaine en Irak, a déclaré un voisin au Daily Mail en affirmant l'avoir hébergé à cette époque.

Les services de renseignement se sont refusé à tout commentaire, en avançant que la victime n'avait pas été pour le moment formellement identifiée.

Les enquêteurs français n'avaient guère de piste jeudi soir sur la tuerie de quatre personnes près du lac d'Annecy dans l'attente de l'autopsie des corps vendredi et d'éventuelles déclarations des deux fillettes ayant survécu au massacre.

Les quatre personnes retrouvées mercredi mortes en pleine forêt ont été tuées de plusieurs balles, dont au moins une dans la tête, selon le procureur d'Annecy, Eric Maillaud.

En attente de l'ADN

Pour identifier formellement les victimes, les enquêteurs attendent l'envoi de traces ADN par leurs homologues britanniques qui ont perquisitionné le domicile de la famille des victimes présumées, dans un quartier résidentiel de Claygate, à une trentaine de kilomètres au sud de Londres.

Le conducteur s'était enregistré avec sa famille quelques jours plus tôt dans un camping voisin du lieu du drame, à Saint-Jorioz, et la voiture est immatriculée à son nom. Né à Bagdad, il vivait depuis de nombreuses années en Grande-Bretagne, a confirmé le procureur, qui n'a cependant pas souhaité donner son nom dans l'attente de l'identification ADN.

De source policière, cet homme de 50 ans s'appelle Saad al-Hilli et est domicilié dans la grande banlieue sud de Londres, dans le comté du Surrey.

(AFP)

Votre opinion