Transports: L'horaire 2017 est bouclé et les sillons attribués
Publié

TransportsL'horaire 2017 est bouclé et les sillons attribués

Le tunnel de base du Ceneri et le corridor de 4 mètres sur l'axe du Saint-Gothard ont créé des problèmes d'attribution.

La plupart des demandes de sillons pour le trafic de marchandises ont pu être satisfaites.

La plupart des demandes de sillons pour le trafic de marchandises ont pu être satisfaites.

Keystone

La plupart des demandes pour le trafic ferroviaire de marchandises ont pu être réalisées. Seules quatre commandes de sillons sur l'axe du Lötschberg-Simplon ont dû être refusées.

L'attribution des sillons de l'horaire 2017 a été marquée par les problèmes liés aux restrictions de capacités provoquées par les travaux, a indiqué Sillon Suisse mardi. Concrètement, il s'agit d'achever la construction du tunnel de base du Ceneri (TI) et le corridor de 4 mètres sur l'axe du Saint-Gothard.

Pour la réalisation du corridor de 4 mètres, la ligne à une voie de Luino qui longe la rive droite du lac Majeur sera interdite à toute circulation au deuxième semestre 2017. Des autobus se substitueront aux trains voyageurs. Une quarantaine de trains marchandises par jour seront détournés.

Ligne surchargée

Comme les travaux de construction du corridor de 4 mètres affectent également le tronçon via Chiasso, l'axe du Lötschberg-Simplon reste la seule alternative pour la plupart de ces trains. Or, la nouvelle demande qui découle de ces restrictions dépasse les capacités de la ligne du Lötschberg déjà fort sollicitée, précise Sillon Suisse.

C'est pourquoi le tronçon Bâle-Brigue-Domodossola, via le Lötschberg, a été déclaré surchargé pour l'horaire 2017 avant même que ne débute l'attribution des sillons. Des solutions opérationnelles ont dû être trouvées avec les entreprises de transport ferroviaire (ETF) et les gestionnaires d'infrastructures afin d'utiliser au mieux le peu de capacités.

La plupart des demandes de sillons pour le trafic de marchandises ont néanmoins pu être satisfaites. Compte tenu des difficultés initiales, Sillon Suisse estime que le rejet de quatre commandes sur l«axe du Lötschberg-Simplon est un succès.

(ats)

Votre opinion