26.05.2017 à 08:42

Suisse«L'horlogerie est dans une crise systémique»

La situation dans le secteur n'est pas excellente, selon le patron de l'entreprise chaux-de-fonnière PX Group.

Pierre-Olivier Chave craint une réduction des volumes dans l'horlogerie.

Pierre-Olivier Chave craint une réduction des volumes dans l'horlogerie.

Keystone

L'horlogerie suisse est en prise avec une crise systémique, estime Pierre-Olivier Chave, président de PX Group, à La Chaux-de-Fonds. Les difficultés sont plus dures que lors des crises précédentes, parce que celle-ci «débouchera sur une réduction des volumes».

La crise actuelle «n'est pas conjoncturelle, mais systémique et doublée d'autres phénomènes, comme le resserrement du swiss made et la saturation sur les mouvements, en pleine crise de surcapacité», explique Pierre-Olivier Chave dans une interview publiée vendredi dans L'Agefi.

Grandes évolutions

«Nous allons assister à de grandes évolutions parmi les ténors...», relève encore l'entrepreneur chaux-de-fonnier dans les colonnes du quotidien. «Ceux qui se portent le mieux dans le haut de gamme, sont encore les plus discrets. On assiste surtout à un grand décalage, entre les marques qui vont bien et les autres.»

Plus largement, le fondateur de PX Group fait preuve d'un certain optimisme quant au climat des affaires du moment. «Je suis serein à court terme, mais la situation n'est pas excellente». PX Group est un fournisseur clé de l'horlogerie et d'autres industries de la micromécanique.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!