Grisons: L'hôtel ravagé par le feu à Arosa totalement détruit
Actualisé

GrisonsL'hôtel ravagé par le feu à Arosa totalement détruit

Les pompiers n'ont pas encore entièrement éteint le feu qui a démarré vendredi. En tout 150 personnes ont été évacuées.

1 / 11
Les dégâts de l'incendie qui a ravagé, fin décembre, le Posthotel Holiday Villa à Arosa (GR) atteignent 15 millions de francs. (Mercredi 26 avril 2017)

Les dégâts de l'incendie qui a ravagé, fin décembre, le Posthotel Holiday Villa à Arosa (GR) atteignent 15 millions de francs. (Mercredi 26 avril 2017)

Keystone
Les enquêteurs ont pénétré pour la première fois dans l'établissement qui a pris feu, la semaine dernière. L'incendie s'est déclaré à la cave. (Vendredi 6 janvier 2017)

Les enquêteurs ont pénétré pour la première fois dans l'établissement qui a pris feu, la semaine dernière. L'incendie s'est déclaré à la cave. (Vendredi 6 janvier 2017)

Keystone
Les pompiers sont venus à bout de l'incendie après 36 heures de travail. (Dimanche 1er janvier 2017.

Les pompiers sont venus à bout de l'incendie après 36 heures de travail. (Dimanche 1er janvier 2017.

Keystone

Le Posthotel Holiday Villa à Arosa (GR) a été totalement détruit suite à l'incendie qui s'est déclaré vendredi après-midi. Les pompiers n'avaient pas encore pu éteindre entièrement le feu samedi matin. Les trains desservent à nouveau la station de ski.

Il n'est pas autorisé de pénétrer dans le bâtiment en raison du risque d'effondrement, indique samedi à l'ats Marco Corai de la police grisonne.

Samedi matin, les hommes du feu avaient pu maîtriser les derniers feux couvants, désormais inoffensifs. Le feu n'était toutefois pas encore entièrement éteint. De la fumée continuait de se dégager de l'hôtel quatre-étoiles en ruines, situé tout près de la gare. Le bâtiment construit sur quatre étages contient environ 60 chambres.

L'incendie s'est déclaré vendredi vers 16h00 dans l'un des étages inférieurs de l'établissement. Les causes du sinistre étaient toujours inconnues samedi, de même que le montant des dégâts. Un spécialiste de la police cantonale mène une enquête.

Plusieurs intoxications

Vendredi, 150 personnes ont été évacuées. Un homme de 85 ans a été grièvement intoxiqué et deux autres individus souffraient d'une intoxication de gravité moyenne. Tous trois ont été héliportés à l'hôpital cantonal de Coire.

Dix personnes, dont un enfant de 8 ans et une femme de 56 ans, ont été légèrement intoxiquées et ont pu être soignées sur place.

Trois pompiers ont également été incommodés par la fumée durant les opérations, informe la police samedi. Ils ont reçu des soins sur les lieux du sinistre. Par ailleurs, quatre voitures garées devant l'hôtel ont été endommagées.

Les trains circulent

La ligne des chemins de fer rhétiques a été interrompue vendredi suite à l'incendie. Les trains entre Coire et Arosa circulaient à nouveau normalement samedi matin.

Le dernier gros incendie qui est survenu dans un hôtel à Arosa remonte à la mi-février 2009. Trente-six clients avaient été évacués, sans qu'il y ait de blessés.

(ats)

Votre opinion