Publié

TV«L'île de la tentation» ne nous tente plus du tout

L'émission la plus sulfureuse de la télévision française de 2002 à 2008 fait son retour le 25 avril sur W9 dans une version romantique et non plus racoleuse.

par
Laurent Flückiger
1 / 10
TYLA JONATHAN

TYLA JONATHAN

Les cinq couples candidats. Ici: Jonathan & Tyla.

Les cinq couples candidats. Ici: Jonathan & Tyla.

Julien & Marie.

Julien & Marie.

«Trop trash!» aurait dit le PDG du groupe TF1 Nonce Paolini en lâchant «L'île de la tentation» il y a une dizaine d'années. L'émission de télé-réalité avait pourtant fait les belles soirées d'été de la première chaîne française entre 2002 et 2008, déchirant 11 couples, révélant Diana et Brandon – ce dernier, «incontrôlable», avait débarqué sur le site des femmes armé d'un bâton –, devenus stars d'autres programmes, comme «Les anges».

Rappelons les règles du jeu: quatre couples, au minimum, doivent séjourner séparément – les hommes d'un côté et les femmes de l'autre – durant douze jours sur une île paradisiaque. Là, leur amour est testé par de beaux célibataires lors de rendez-vous romantiques quotidiens. Chacun découvre ensuite en images des séquences concernant le séjour de son partenaire. À l'issue de l'émission, chaque couple doit décider s'il reste uni ou non. Plus racoleur, tu meurs!

«Célibataires à la recherche de l'amour»

Mais, une décennie après, pour le retour de «L'île de la tentation» cette fois sur W9, la production fait le pari de réinventer le divertissement, annonce «Télé-Loisirs». Fini les tromperies, les séducteurs et les pêchés. Et donc tout intérêt à allumer son poste. «Cette nouvelle version est plus romantique, plus centrée sur les histoires d'amour et les sentiments», décrit Florence Fayard, directrice générale de Banijay («Les Marseillais», «Les Princes de l'amour»). D'ailleurs, on ne dit plus «tentateurs» mais «célibataires à la recherche de l'amour».

Le casting comprend cinq couples qui se seraient tous inscrits dans une démarche sincère. Et pour eux la vie a plutôt été cool durant les deux semaines en République dominicaine. «Si les candidats ne souhaitaient pas participer au rendez-vous avec les célibataires, ils pouvaient refuser. S'ils ne voulaient pas voir les images de leur conjoint dans l'autre villa, idem», indique Banijay. Toutefois, les fameux feux de camp ont bel et bien lieu.

À 21 h, «déconseillé aux moins de 10 ans»

Dès l'annonce de «L'île de la tentation» dans les grilles de W9, on pouvait se douter qu'on serait trompé sur la marchandise. Cette 9e saison est non plus diffusée à 22 h 30 mais à 21 h avec une simple signalétique «déconseillé aux moins de 10 ans». C'est Julie Taton, ancienne miss Belgique déjà vue sur TF1 dans «Splash: le grand plongeon», qui présente l'émission. Et avec les candidats son rôle est clair: «Recueillir leurs sentiments, leurs émotions et leur proposer de visionner ou pas les fameuses vidéos». Vous avez dit «trop trash»?

Ton opinion