Publié

SexualitéL'implant en titane, le viagra de demain

Des chercheurs américains ont mis au point un implant pénien qui présenterait de nombreux avantages par rapport aux autres solutions contre les troubles de l'érection.

par
J.Z.

Lorsqu'on parle de troubles érectiles, la première solution qui nous vient généralement à l'esprit est le viagra, cette fameuse pilule bleue sensée redonner vigueur et robustesse dans les jours de panne.

Mais d'après une étude de l'Université de Wisconsin-Madison et relayée par le Huffington Post, cette dernière ne fonctionnerait pas sur près d'un tiers des personnes concernées.

Pour pallier à ce problème, des chercheurs ont développé un implant pénien à l'allure d' exosquelette fait en «Nitinol», un mélange de titane et de nickel. Mou à l'état normal, il se durcit et prend une forme préenregistrée dès qu'il atteint une certaine température.

Selon les chercheurs, leur invention réagirait mieux aux mouvement et aux pressions que les implants déjà disponibles sur le marché, et ne nécessite contrairement à eux ni pompe ni réservoir.

Si le projet est novateur, il n'est pour le moment qu'un prototype. Il reste d'ailleurs quelques soucis à régler, comme par exemple mémoriser la forme que doit prendre l'implant. Dans cette optique, les chercheurs planchent sur un transfert de chaleur par induction réalisé par une sorte de télécommande externe à rapprocher de l'entrejambe.

Il reste également à trouver une solution pour ramollir l'implant une fois le coït terminé. Pour ce faire, la simple utilisation d'un gant de toilette froid est envisagée.

Les chercheurs espèrent pouvoir commercialiser leur création d'ici 5 à 10 ans.

Pour se faire une idée, un homme sur trois serait confronté à des troubles érectiles chez les plus de 40 ans.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!