Publié

ProtocoleL'Inde recevra François Hollande et son «épouse»

Valérie Trierweiler, la compagne du président français, recevra les égards dus à l'épouse d'un chef d'Etat lors de la visite de François Hollande en Inde. Un privilège refusé en 2008 à Carla Bruni.

Un programme de rencontres et de visites a été mis en place pour Valérie Trierweiler.

Un programme de rencontres et de visites a été mis en place pour Valérie Trierweiler.

AFP

L’Inde s’apprête à accueillir François Hollande et sa compagne qui recevra les égards accordés aux épouses des chefs d’Etat, un assouplissement de la politique protocolaire de ce pays réputé conservateur, a-t-on appris lundi auprès du ministère indien des Affaires étrangères.

"Il est confirmé que le président français vient en Inde avec sa compagne", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Syed Akbaruddin.

Le mois dernier, les responsables du ministère organisant la visite officielle prévue ce mois-ci ont demandé aux autorités françaises quel accueil devait réserver le gouvernement indien à Valérie Trierweiler.

Adaptation

"On nous a dit qu’elle devait recevoir l’accueil donné aux épouses" des chefs d’Etat, a déclaré Syed Akbaruddin, précisant que François Hollande devait rencontrer les dirigeants indiens le 14 février à New Delhi.

La diplomatie indienne est d’ordinaire extrêmement attachée au protocole, notamment pour organiser des entretiens officiels entre chefs d’Etat.

Selon le quotidien The Indian Express publié dimanche, citant des sources sous le couvert de l’anonymat, "la plupart des responsables (indiens) ont estimé que le gouvernement devait s’adapter et accorder le protocole d’épouse".

Selon le protocole, l’épouse du chef d’Etat en visite est assise à côté de l’épouse du Premier ministre lors des dîners officiels. Un programme de rencontres et de visites est également conçu spécialement pour la première dame.

Précédent avec Carla Bruni

En 2008, l’Inde avait été confrontée à un casse-tête à propos du protocole à mettre en place si Carla Bruni, alors compagne de Nicolas Sarkozy, accompagnait l’ancien président français pour sa visite d’Etat. La presse locale avait abondamment commenté l’affaire mais Carla Bruni n’était finalement pas venue.

En décembre 2010, l’ancien mannequin, alors mariée, avait cette fois accompagné Nicolas Sarkozy pour sa seconde visite et ils avaient fait une courte escale au Taj Mahal, relatée avec délice par la presse indienne.

L'ambassade de France en Inde n’a pas fait de commentaire.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!