Berne: L'initiative «prévoyance oui – mais équitable» n'a pas abouti
Publié

BerneL'initiative «prévoyance oui – mais équitable» n'a pas abouti

Le comité formé de PLR, UDC et PVL arrête la récolte de signatures pour ce référendum qui aurait voulu que les rentes s’adaptent continûment à l’espérance de vie.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

KEYSTONE

L'initiative «pour une prévoyance vieillesse respectueuse de l'équité intergénérationnelle» (prévoyance oui – mais équitable) a échoué. Le comité réunissant des politiciens du PLR, de l'UDC et du PVL a arrêté prématurément la récolte de signatures.

L'initiative n'a pas pu être menée à bien, a déclaré dimanche l'auteur de l'initiative et expert en fonds de pension Josef Bachmann. Le délai pour réunir les 100'000 signatures courait jusqu'au 2 octobre. Le texte avait été lancé début avril 2019.

Adapté en fonction de l’espérance de vie

L'initiative proposait que l'âge de la retraite soit adapté régulièrement en tenant compte de l'espérance de vie et soit le même pour les hommes et les femmes. L'heure effective de la retraite aurait été fixée individuellement par chacun.

Les rentes du deuxième pilier auraient été adaptées en continu en prenant en compte le rendement des placements compte tenu des risques, la démographie et le renchérissement. Les prestations auraient été fixées de manière à maintenir le niveau de vie et non la valeur nominale des rentes.

Les rentes de vieillesse de la prévoyance professionnelle qui sont déjà en cours auraient été baissées par étapes modérées pour limiter la redistribution entre les générations. Elles auraient été relevées en cas d'amélioration.

(ATS/NXP)

Votre opinion