Climat: L'ONU estime à 70% les risques d'El Niño
Publié

ClimatL'ONU estime à 70% les risques d'El Niño

Le courant, El Niño, qui provoque une sécheresse dans certaines régions et des pluies abondantes dans d'autres, devrait se produire d'ici la fin de l'année.

L'intensité de l'épisode El Niño est pour l'instant incertaine selon l'Organisation météorologique mondiale.

L'intensité de l'épisode El Niño est pour l'instant incertaine selon l'Organisation météorologique mondiale.

DR

Un épisode El Niño est probable d'ici la fin de l'année. Les risques d'un tel courant chaud atteignent désormais 70%, a annoncé lundi à Genève l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Son intensité est incertaine mais elle ne devrait pas être très élevée, a-t-elle ajouté. Au total, les températures de surface de la mer, en augmentation ces dernières semaines, devraient afficher des anomalies positives entre 0,6 et 1,2 °C dans le centre-est du Pacifique de novembre à janvier prochain.

El Niño provoque une sécheresse dans certaines régions et des pluies abondantes dans d'autres. Jusqu'à la fin de l'hiver 2018/2019, l'arrivée d'un épisode La Niña est elle quasiment exclue.

L'année «a démarré avec un épisode La Niña de faible intensité», a rappelé le secrétaire général de l'OMM Petteri Taalas. «Mais son effet refroidissant n'était pas suffisant pour réduire la situation de réchauffement global», a-t-il ajouté. Cette année 2018 «devrait être encore l'une des plus chaudes» jamais observées, a aussi estimé M. Taalas.

(ats)

Votre opinion