Conflit: L'ONU peine à lutter contre la malnutrition au Yémen
Publié

ConflitL'ONU peine à lutter contre la malnutrition au Yémen

Les Nations unies manque toujours d'argent pour l'aide alimentaire. Les enfants sont les premiers atteints.

1 / 150
Afin de prévenir la propagation de la pandémie, la coalition militaire menée Ryad observera un arrêt des combats dès jeudi. (7 avril 2020)

Afin de prévenir la propagation de la pandémie, la coalition militaire menée Ryad observera un arrêt des combats dès jeudi. (7 avril 2020)

AFP
La coalition menée par l'Arabie saoudite a visé lundi des sites de missiles balistiques et de drones de rebelles houthis à Sanaa. (30 mars 2020)

La coalition menée par l'Arabie saoudite a visé lundi des sites de missiles balistiques et de drones de rebelles houthis à Sanaa. (30 mars 2020)

AFP
La guerre au Yémen a un «impact dévastateur» sur la santé mentale des enfants, selon l'ONG Save the Children. (23 mars 2020)

La guerre au Yémen a un «impact dévastateur» sur la santé mentale des enfants, selon l'ONG Save the Children. (23 mars 2020)

AFP

L'ONU ne peut assurer toute l'aide d'urgence nécessaire au Yémen. Malgré une assistance à 6 millions de civils par mois, le taux de malnutrition sévère est le plus élevé dans le monde et touche particulièrement les enfants.

Au total, 90% de la nourriture et 80% des médicaments doivent être importés, a précisé devant la presse un porte-parole du Bureau de l'ONU pour les affaires humanitaires (OCHA). Problème, l'arrivée de marchandises qui ne dépendent pas des humanitaires est limitée.

Enfants touchés

De son côté, le Programme alimentaire mondial (PAM) doit organiser des distributions de nourriture alternées aux civils. Il manque 145 millions de dollars (142 millions de francs) pour l'aide d'urgence. Les enfants sont particulièrement touchés par la malnutrition sévère.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) appelle lui à garantir la sécurité des écoles. Plus de 2100 d'entre elles ne peuvent plus fonctionner. L'UNICEF soutient la rénovation de centaines de sites et apporte une aide à des centaines de millions d'enfants. Il demande 34 millions de dollars.

(ats)

Votre opinion