Actualisé

Conférence sur la SyrieL'opposition a présenté à Genève un plan pour la transition

L'opposition syrienne a présenté mercredi un plan détaillé en 22 points pour la transition politique, a indiqué son porte-parole. Les discussions avec Brahimi en séance plénière ont été suspendues pour aujourd'hui.

1 / 75
Staffan de Mistura a été choisi pour  succéder à Lakhdar Brahimi comme médiateur de l'ONU en Syrie. Il tentera de relancer un processus politique dans l'impasse depuis l'échec des négociations de Genève en février.(10 juillet 2014)

Staffan de Mistura a été choisi pour succéder à Lakhdar Brahimi comme médiateur de l'ONU en Syrie. Il tentera de relancer un processus politique dans l'impasse depuis l'échec des négociations de Genève en février.(10 juillet 2014)

AFP
L'opposition à Assad et le médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi ont affirmé toujours croire à une solution négociée en Syrie (27 février 2014)

L'opposition à Assad et le médiateur de l'ONU Lakhdar Brahimi ont affirmé toujours croire à une solution négociée en Syrie (27 février 2014)

AFP
Assad est montré du doigt par Washington pour avoir arrêté des proches d'opposants qui avaient participé à la conférence de paix Genève-2. (26 février 2014)

Assad est montré du doigt par Washington pour avoir arrêté des proches d'opposants qui avaient participé à la conférence de paix Genève-2. (26 février 2014)

AFP

Lakhdar Brahimi a reçu en fin de matinée ensemble les délégations du gouvernement de Damas et de l'opposition qui a présenté un plan pour la transition en Syrie. La séance a été suspendue pour ce mercredi après cette nouvelle proposition.

«Nous avons présenté à Lakhdar Brahimi un document exposant les différentes étapes et les principes d'une transition politique rapide», a affirmé à l'issue de la réunion du matin le porte-parole des opposants Louai Safi.

Le document en 22 points propose notamment la constitution d'un gouvernement de transition, l'établissement d'un cessez-le-feu, la libération des prisonniers, un processus pour établir la justice, le départ de tous les combattants étrangers, d'un bord comme de l'autre, a précisé le porte-parole.

«Il faut réellement travailler ensemble pour la réconciliation et la reconstruction du pays», a déclaré Louai Safi. «Des gens continuent de mourir tous les jours en Syrie, cela doit cesser sans retard», a-t-il dit.

Pas de proposition de Damas

Interrogé sur la réponse du gouvernement, Louai Safi a déclaré que les représentants de Damas n'ont pas réagi et n'ont fait aucune proposition de leur côté sur la transition politique lors de la réunion.

«J'aimerais entendre une réponse positive, qu'ils viennent avec une proposition pour mettre fin à l'agonie et aux destructions», a affirmé le porte-parole des opposants.

Il a encore salué la rencontre prévue jeudi entre Lakhdar Brahimi, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Guennadi Gatilov et la secrétaire d'Etat américaine adjointe Wendy Sherman, tout en précisant qu'aucune rencontre n'est prévue entre les représentants russe et américain et la délégation de l'opposition syrienne.

L'ONU a précisé que Lakhdar Brahimi ne donnera pas de conférence de presse ce mercredi. Il a prévu par contre de s'adresser à la presse jeudi à l'issue de sa rencontre avec les représentants de la Russie et des Etats-Unis.

(ats)

Votre opinion