Publié

JO 2016L'or ou l'argent pour Bacsinszky/Hingis!

La Vaudoise et la St-Galloise se sont imposées face aux vice-championnes olympiques en 2012.

1 / 143
La joie de Nino Schurter avec sa médaille d'or autour du cou sur le podium (21 août 2016).

La joie de Nino Schurter avec sa médaille d'or autour du cou sur le podium (21 août 2016).

Keystone
Avec trois médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, l'objectif minimal a été dépassé pour la Suisse à Rio.

Avec trois médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, l'objectif minimal a été dépassé pour la Suisse à Rio.

Keystone
Après des médailles de bronze et d'argent en 2008 et 2012, Nino Schurter s'est enfin paré d'or en VTT (21 août 2016).

Après des médailles de bronze et d'argent en 2008 et 2012, Nino Schurter s'est enfin paré d'or en VTT (21 août 2016).

Keystone

Réduit pratiquement à sa plus simple expression, le tennis suisse remportera une médaille aux JO de Rio! Timea Bacsinszky et Martina Hingis se sont en effet qualifiées pour la finale du double, prévue dimanche.

Têtes de série no 5 du tableau, la Vaudoise et la St-Galloise se sont imposées 5-7 7-6 (7/3) 6-2 face aux vice-championnes olympiques 2012 Andrea Hlavackova/Lucie Hradecka (no 6), après avoir sauvé deux balles de match à 4-5 dans la deuxième manche! Dire qu'elles n'avaient jamais été associées avant les joutes cariocas, et qu'elles ne l'auraient pas été sans le forfait de Belinda Bencic...

Bacsinszky/Hingis, qui se frotteront en finale à la paire russe Ekaterina Makarova/Elena Vesnina (no 7), tenteront d'offrir au tennis suisse sa troisième médaille d'or olympique après celles glanées par Marc Rosset en 1992 puis par Roger Federer/Stan Wawrinka en 2008. L'exploit serait de taille: seules quatre Suissesses ont jusqu'ici connu les délices d'un sacre olympique dans des Jeux d'été (Hélène de Pourtalès, Christine Stückelberger, Brigitte McMahon et Nicola Spirig).

Russes expérimentées

La tâche de Bacsinszky/Hingis s'annonce cependant délicate face à Makarova/Vesnina, qui ont battu le duo tchèque Lucie Safarova/Barbora Strycova 7-6 6-4 en demi-finale. Lauréates de deux tournois du Grand Chelem (Roland-Garros 2013 et US Open 2015) et finalistes malheureuses à trois reprises dans des «Majors», les deux Russes font équipe depuis de nombreuses années sur le circuit.

Cette saison, Makarova/Vesnina ont conquis un titre - à Montréal juste avant les joutes cariocas - et ont atteint la finale à Rome et à Roland-Garros. Dans la Ville éternelle, la gauchère moscovite et la droitière de Sotchi ont subi la loi de Martina Hingis et Sania Mirza au stade ultime de la compétition.

Tournant du match

Moins percutantes que dans leurs deux précédents matches, Timea Bacsinszky et Martina Hingis sont donc revenues de très loin avant d'arracher leur qualification pour la finale à 22h16 vendredi soir. Menées 5-7 0-3 après avoir perdu leurs deux premiers jeux de service de la deuxième manche, elles sont parvenues à recoller à 4-4 dans le deuxième set, avant de devoir effacer deux balles de match à 4-5 sur le service d'Andrea Hlavackova.

Sur la deuxième, Martina Hingis claquait une volée rageuse qui venait s'écraser sur le front de Andrea Hlavackova. Groggy, cette dernière se faisait soigner pendant sept minutes avant de reprendre le jeu. Le vent avait tourné. Forcément pas au mieux, Andrea Hlavackova n'allait plus retrouver le niveau de jeu qui avait auparavant été le sien.

Visionner ici le moment du match où Andrea Hlavackova reçoit violemment la balle de Martina Hingis en plein visage.

Bacsinszky/Hingis dominaient nettement le jeu décisif avant de survoler les débats dans la troisième manche. Elles concluaient la partie sur une volée de revers gagnante de la Vaudoise, avant de tomber dans les bras l'une de l'autre.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!