02.09.2017 à 08:24

L'UDC rejette l'arrêté sur la sécurité alimentaire

Canton de Lucerne

Pour la section cantonale, il est inutile d'inscrire dans la constitution des principes que les paysans respectent déjà.

L'article constitutionnel sur la sécurité alimentaire, soumis au peuple le 24 septembre, n'a pas encore partie gagnée.

L'article constitutionnel sur la sécurité alimentaire, soumis au peuple le 24 septembre, n'a pas encore partie gagnée.

Keystone

Contrairement au parti suisse, l'UDC du canton de Lucerne recommande de rejeter l'article constitutionnel sur la sécurité alimentaire, soumis au peuple le 24 septembre. Les délégués lucernois ont adopté ce mot d'ordre vendredi soir à Ebikon, par 100 voix contre 15 et 14 abstentions.

Il est inutile d'inscrire dans la constitution des principes que les paysans respectent déjà, ont argumenté les opposants à cet arrêté fédéral, qui est un contre-projet à l'initiative populaire de l'Union suisse des paysans (USP), entretemps retirée, selon un communiqué de l'UDC lucernoise. L'assemblée des délégués de l'UDC suisse avait pour sa part décidé à deux contre un de soutenir le contre-projet.

Les délégués lucernois ont fait preuve de méfiance envers l'USP. Le passé montre quelques exemples lors lesquels des promesses faites n'ont pas été tenues, a dit l'ancien conseiller national Josef Kunz devant les délégués.

Sur l'autre objet en votation le 24 septembre, la Prévoyance vieillesse 2020, l'UDC lucernoise s'est en revanche alignée sur la position du parti suisse en rejetant clairement le projet.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!