Publié

Données personnellesL'UFC traîne Twitter, Facebook et Google devant la justice

L'association de défense des consommateurs française assigne plusieurs géants d'Internet en justice. En cause, leurs conditions d'utilisation jugées «abusives» ou «illicites» qui s'emparent de la vie privée des utilisateurs.

L'UFC-Que Choisir, principale association française de défense des consommateurs, a annoncé mardi qu'elle assignait devant le tribunal de grande instance de Paris Twitter, Facebook et Google pour leurs clauses jugées «abusives» ou «illicites».

Elle avait mis en demeure en juin les trois géants de l'internet pour qu'ils modifient leurs conditions générales d'utilisation, mais «malgré nos avertissements, ils s'entêtent», et ces conditions sont «toujours aussi inaccessibles, illisibles».

L'UFC-Que choisir fait campagne pour protéger la vie privée sur les réseaux sociaux:

«Pire, ces réseaux persistent à s'autoriser très largement la collecte et la conservation des données des utilisateurs et même de leur entourage», déplore l'UFC dans un communiqué.

(AFP)

Ton opinion