Publié

Etats-UnisL'usine de cerises cachait de la marijuana

La police new-yorkaise a mis la main sur 36 kilos de drogue cachée dans une grande usine très connue qui fabriquait des cerises. Le patron n'a pas supporté d'être démasqué, il s'est tout de suite suicidé dans les WC.

La police a découvert des dizaines de kilos de drogue dans une fabrique de cerises.

La police a découvert des dizaines de kilos de drogue dans une fabrique de cerises.

AFP

Le propriétaire d'une très grosse usine de cerises à New York, aux Etats-Unis, s'est suicidé après que des enquêteurs ont découvert de la marijuana dans une cave secrète sous le bâtiment, a indiqué ce mercredi 25 février la police.

Celle-ci a mis la main sur près de 36 kilogrammes de drogue.

Dans un scénario à la «Breaking Bad», les enquêteurs ont découvert des étagères suspectes dans une pièce où étaient entreposées plusieurs voitures dont une Rolls-Royce, une Porsche et une moto Harley-Davidson.

Derrière les étagères se trouvaient un faux mur et une porte, qui une fois ouverte a laissé passer une forte odeur de marijuana, ont raconté des sources policières au New York Post. Le patron de l'usine, 57 ans, a alors «immédiatement demandé à se rendre aux toilettes, et 'boum'», a raconté une source non identifiée au quotidien.

Jusqu'à 20 heures de travail par jour

Les enquêteurs ont plus tard trouvé trois grands sacs contenant près de 36 kg de marijuana dans une cave creusée derrière le faux mur.

Le patron de Dell's Maraschino Cherries était connu pour travailler dans son usine du quartier de Brooklyn jusqu'à 20 heures par jour, a confié un de ses amis au «Daily News». Personne a priori ne soupçonnait qu'il avait une double vie. Sur place, les autorités auraient aussi trouvé des centaines de milliers de dollars.

L'usine de cerises au marasquin - celles que l'on utilise pour les cocktails - appartenait à sa famille depuis trois générations. Elle était bardée de caméras de surveillance, avec des détecteurs de mouvements et des barbelés tout autour, selon le New York Post.

(ats)

Votre opinion