Votations du 5 juin: L'USS a caché une étude sur le service public
Publié

Votations du 5 juinL'USS a caché une étude sur le service public

L'Union syndicale suisse avait mandaté une étude dans le cadre de l'initiative soumise au peuple le 5 juin. Mais elle n'est jamais sortie, faute de résultats en faveur des opposants.

par
Christine Talos
Les opposants au texte craignent qu'un oui le 5 juin engendre la privatisation notamment de Swisscom. Une étude tend à penser le contraire.

Les opposants au texte craignent qu'un oui le 5 juin engendre la privatisation notamment de Swisscom. Une étude tend à penser le contraire.

Keystone

C'est à chaque votation pareil: opposants et partisans d'un texte soumis au peuple argumentent à coup d'études et d'expertises pour faire basculer l'opinion publique dans leur camp. Mais parfois les enquêtes ne produisent pas les résultats escomptés. C'est le cas de l'USS dans le cadre de l'initiative «En faveur du service public», sur laquelle les Suisses doivent se prononcer le 5 juin et à laquelle l'Union syndicale suisse est opposée.

Votre opinion