20.04.2017 à 10:51

SuisseL'USS soutient la Stratégie énergétique 2050

Travail.Suisse s'est également prononcé en faveur du texte qui sera soumis aux citoyens le 21 mai.

L'USS et son président Paul Rechsteiner se sont prononcés en faveur de la stratégie énergétique 2050, en votation le 21 mai.

L'USS et son président Paul Rechsteiner se sont prononcés en faveur de la stratégie énergétique 2050, en votation le 21 mai.

Keystone

L'Union syndicale suisse (USS) et Travail.Suisse soutiennent la stratégie énergétique 2050, en votation le 21 mai. Elle est bonne pour les emplois et l'environnement, écrivent jeudi les deux faîtières syndicales dans un communiqué commun. Travail.Suisse avait déjà donné son mot d'ordre en mars.

La stratégie énergétique promeut un approvisionnement énergétique indigène et renouvelable. Elle n'est pas seulement bonne pour le climat (réduction des émissions de gaz à effet de serre) et la santé (moins de pollution) mais aussi pour la place de travail suisse, estiment les deux organisations syndicales.

Des coûts supportables

La diminution de plus en plus marquée des énergies fossiles importées fera économiser des milliards de francs. Cela permettra de réorienter les investissements vers l'efficacité énergétique, la réduction de la consommation d'énergie et les énergies renouvelables. Cela profitera au marché du travail, en conservant et en créant des dizaines de milliers d'emplois.

Par ailleurs, les coûts du projet sont supportables, selon l'USS et Travail.Suisse. A leurs yeux, il ne pourrait pas y avoir de moment plus favorable pour le passage aux énergies renouvelables: les prix du courant électrique sont si bas que les ménages et les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent absorber sans problème le supplément sur le réseau augmenté à 2,3 centimes par kWh.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!